MUZZIKA ! ARMÉNIE-TURQUIE-FRANCE-USA : COLLECTIF MEDZ BAZAR, « O »

MUZZIKA ! ARMÉNIE-TURQUIE-FRANCE-USA : COLLECTIF MEDZ BAZAR, « O » (InOuïe Distribution)

Des musiciens arméniens et turcs réunis pour faire de la musique ensemble, et quatre langues présentes sur le disque - arménien, turc, français et anglais - car ces artistes sont accompagnés de musiciens français et américains aussi : voilà qui vient démentir les « haines ancestrales » qui opposeraient deux peuples qui furent ennemis jadis… Mais « cet album est dédié à l’amour sous toutes ses formes » nous expliquent les musiciens dans le livret, et nous savons que, sous toutes les latitudes et à toutes les époques, les artistes sont toujours parmi les premiers à opposer l’amour, à la haine…

Soutenu par la Fondation Calouste Gulbenkian, ce disque nous propose à la fois des réinterprétations de pièces traditionnelles des folklores d’Asie mineure, et des compositions originales, qui respectent néanmoins ces styles historiques. La célèbre clarinette turque accompagne ici un accordéon emprunté à la France (où le groupe est basé, né en 2012), et des chants collectifs, masculins ou féminins, rythment des danses qui ne demandent qu’à se déployer sous ces rythmes…

Le groupe s’est produit à Yerevan en Arménie en été, et est en tournée en Europe depuis cette date. D’après les vidéos youtube, leurs concerts dégagent une folle énergie !

www.collectifmedzbar.com

Related Posts

MUZZIKA ! ESPAGNE: CHICUELO & MARCO MEZQUIDA : DU JAZZ LIMPIDE ET HEUREUX, ENRACINE DANS LA TRADITION ESPAGNOLE

16/01/2020

Le guitariste Chicuelo et le pianiste Marco Mezquida s’accompagnent ici du percussionniste Paco de Mode pour nous offrir du jazz limpide et qui respire le bonheur.

MUZZIKA ! GRÈCE-TUNISIE: LAMIA BEDIOUI CHANTE TOUTES LES MÉDITERRANÉES

03/12/2019

La Tunisienne Lamia Bedioui a choisi de vivre en Grèce, depuis 1992, et, à partir de là, de se réenraciner dans tous les chants de Méditerranée.

MUZZIKA ! ITALIE -. « More Morricone »

03/09/2020

Un album magnifique, où le talent de nos trois jazzmen sait à la fois s’effacer derrière le compositeur de génie, et sublimer ses compositions, pour nous les donner à réentendre comme épurées et réduites à leur essentialité.