ONU Women : 16 façons de lutter contre la culture du viol

Dans le cadre de la campagne des 16 jours d'activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes, Bab a choisi de publier un texte de l'ONU Femmes, qui liste 16 moyens de lutter contre la culture du viol. Le texte et l'intégralité des 16 points sont à retrouver sur le site de ONU Femmes.

« Les garçons seront toujours des garçons. »

« Elle était soûle. »

« Les femmes disent “non”, quand en fait elles veulent dire “oui”. »

La culture du viol est omniprésente. Elle est ancrée dans notre façon de penser, de parler et de nous mouvoir dans le monde. Au-delà des différences propres à chaque contexte, la culture du viol est toujours enracinée dans les croyances patriarcales, le pouvoir et le contrôle.

La culture du viol est l’environnement social qui permet de normaliser et de justifier la violence sexuelle, alimentée par les inégalités persistantes entre les sexes et les attitudes à leur égard. La nommer est le premier pas à franchir pour la démanteler.

Nous pouvons chaque jour analyser nos comportements et nos croyances afin de déceler les préjugés qui permettent à la culture du viol de perdurer. Qu’il s’agisse des attitudes que nous avons à l’égard des identités de genre ou des politiques que nous soutenons dans nos collectivités, nous pouvons tous agir pour lutter contre la culture du viol.

Voici 16 moyens de le faire :

1. Créer une culture du consentement enthousiaste.

2. Exprimez-vous contre les racines du mal.

3. Redéfinir la masculinité.

4. Empêcher que le blâme retombe sur les victimes.

5. Avoir une tolérance zéro.

6. Chercher à mieux comprendre la culture du viol.

7. Adopter une approche intersectionnelle.

8. Connaître l’histoire de la culture du viol.

9. Investir en faveur des femmes.

10. Écouter les survivantes.

11. Ne pas se moquer du viol.

12. S’impliquer.

13. Mettre fin à l’impunité.

14. Être un spectateur actif.

15. Éduquer la prochaine génération.

16. Démarrer une conversation ou se joindre à celles qui existent.