(Re)Prendre la terre

 
Prendre la terre, comme on prendrait les armes.

Reprendre la terre, comme on prendrait son dû.

Voici un tour de terre, autour de la mer. Des femmes nous racontent, nous montrent, comment elles se sont tournées vers la terre, ou y sont retournées.

De manière physique et spirituelle elles font une place à la vie en plantant des graines, en retrouvant leurs racines, en préservant leur terre.

En Palestine Suad Amiry est architecte et se consacre depuis 20 ans à la sauvegarde du patrimoine bati palestinien. Elle préserve ainsi l'identité en préservant les pierres. En Italie, à Rome, les femmes sont les grandes protagonistes d'un mouvement citoyen qui s'est lancé dans une guerilla du vert, en semant et plantant partout dans la ville, elles nous racontent... Enfin en Tunisie Rim Mathlouthi journaliste franco-tunisienne a pris la tête de l'Association Tunisienne de Permaculture. Une manière de renouer avec son identité et avec la terre-mère.

Related Posts

Lampedusa, la tragédie d’une île

14/11/2013

lamp dos 110wwQue sait-on des habitants de Lampedusa, de leur quotidien et de leurs aspirations, que sait-on de ces migrants qu’une drôle d’ironie du sort a mis en travers de leur chemin? Rien ou si peu…(Dossier conçu et publié dans le cadre du projet Walls).

Enquête n°1: portraits d’une génération

06/02/2010

Enquête n°1: portraits d’une générationA travers une multitude de reportages, d’interviews, de portraits nous partons à la rencontre des jeunes, dans 11 pays de la Méditerranée: Algérie, Egypte, Espagne, France, Italie, Liban, Malte, Maroc, Palestine, Tunisie, Turquie.

Avoir 20 ans en Méditerranée

24/01/2008

Avoir 20 ans en MéditerranéeBabelmed inaugure cet espace réservé aux jeunes de la Méditerranée avec le journal du tour méditerranéen de Simon Hartmann, ainsi qu'un article reprenant les écrits de jeunes maghrébins sur leur région et leur avenir.