Algérie : Au cœur de la manifestation du 1er mars dans les rues d'Alger

Vendredi 1er mars, comme des milliers d'Algérien.ne.s, Drifa Mezenner a défilé dans les rues de la capitale algérienne pour protester contre le 5e mandat du président malade Abdelaziz Bouteflika. Réalisatrice de métier, elle est sortie avec sa caméra pour immortaliser ces moments mémorables de marche collective.

Drifa Mezenner vit à Alger où elle vient de lancer le projet Tahya Cinema, une plateforme dédidée au cinéma et à l’audiovisuel en Algérie. Elle est l'auteure du documentaire J'ai habité l'absence deux fois.

 

Related Posts

Hamid Fadhel, dévoué aux migrants d’Alger

08/09/2015

fhadel 110Sur leur longue route de l’exil, les migrants croisent aussi de bonnes âmes. Hamid Fadhel appartient à cette catégorie. Depuis 15 ans, cet Algérois de 37 ans dédie son temps aux autres, au sein de l’association Rencontre et Développement. (Ebticar/Radio M)

Entretien avec Wassyla Tamzali

01/11/2007

Entretien avec Wassyla Tamzali«Une éducation algérienne» (Gallimard) n’est pas à proprement parler un livre de mémoires, c’est plutôt un va-et-vient incessant entre l’Histoire et la biographie. Son auteure, Wassyla Tamzali, est nominée pour le prix «Médicis Essais».

Archéologie

06/02/2005

L’expression littéraire de l’algérianité au sens moderne, celui qui se confond avec l’Etat-nation, est récente; elle est en fait étroitement liée au mouvement national du début du siècle. La Numidie a cependant fécondé des œuvres littéraires de grande envergure.