Contes à rebours...


Des mille et une nuits à aujourdhui, à l’écrit ou à l’oral, pour adultes ou pour enfants, les contes au même titre que la poésie participent de la fonction universelle du récit. Les évoquer, les lire, les jouer, les raconter équivaut à faire acte d’humanité quand celle-ci vient à manquer à elle-même... Alors suivons les pas de Chirine, la conteuse égyptienne, de Marc Roger le lecteur marcheur en route pour un tour de la Méditerranée «en livres, à pied et à voix haute», et laissons nous porter, le temps d’un conte, par une vieille histoire venue de Corse pour célébrer la Méditerranée..

Related Posts

L'excursion tangéroise et le colloque

17/05/2010

Le dimanche, comme prévu, nous sommes accueillis, Serge et moi, par Yto Barrada, la directrice de la Cinémathèque de Tanger, elle-même photographe, la quarantaine, une femme dynamique, débordant d'enthousiasme.

Egalité, liberté, modernité

13/04/2012

Egalité,  liberté,  modernitéLes modernistes du Maroc se rassemblent à Rabat à l’occasion de la Journée internationale de la femme pour défendre un projet de société égalitaire.

Mohamed Rachdi: Le Sommeil du poète amoureux

23/05/2005

Mohamed Rachdi: Le Sommeil du poète amoureuxDu 31 mai au 01 juillet 2005 Chauny, France (...) Le Sommeil du poète amoureux, évidemment, n’est pas le “titre” de ce que Mohamed Rachdi nous montre dans sa dernière installation. Un titre est une étiquette et il dissout les choses dans une représentation.