Contes à rebours...


Des mille et une nuits à aujourdhui, à l’écrit ou à l’oral, pour adultes ou pour enfants, les contes au même titre que la poésie participent de la fonction universelle du récit. Les évoquer, les lire, les jouer, les raconter équivaut à faire acte d’humanité quand celle-ci vient à manquer à elle-même... Alors suivons les pas de Chirine, la conteuse égyptienne, de Marc Roger le lecteur marcheur en route pour un tour de la Méditerranée «en livres, à pied et à voix haute», et laissons nous porter, le temps d’un conte, par une vieille histoire venue de Corse pour célébrer la Méditerranée..

Related Posts

Militantes du sens

02/06/2008

Militantes du sensLes jeunes Marocaines sont de plus en plus nombreuses à affirmer leurs talents dans l’art. Si le chant et la musique sont les domaines où elles sont traditionnellement représentées et où elles puisent le plus de modèles, elles investissent aujourd’hui d’autres modes d’expression, comme le spectacle vivant. Portraits...

«Il faut restituer leur dignité aux Marocains»

01/06/2010

«Il faut restituer leur dignité aux Marocains»Entretien avec Fathiya Yaâcoubi, présidente de la section locale de l’Association marocaine des droits humains à Larache.

Panama Papers : silence gêné au royaume chérifien

09/04/2016

pan mar 110Alors que l’onde de choc ne s’est pas assagie à l’international faisant valser nombre de personnalités publiques, au Maroc la censure et l’autocensure sur le volet local de l’affaire renseignent sur le climat délétère qui règne au sein de la classe politique, de la société civile et des médias. (Ebticar/le Desk)