Le Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles

 

Téléchargez  le dossier de presse

Accréditez-vous

 

"Les jeunes, espoirs de la Méditerranée" au programme du 18ème Med

Du 30 novembre au 7 décembre, le Festival Cinéma Méditerranéen proposera pas moins de 70 productions récentes issues du bassin méditerranéen. Des films qui ont la particularité d'être intenses et contrastés car ils mettent en évidence la diversité et la richesse des pays qui le composent à travers des récits touchants.

Cette année, le Med mettra en avant la jeunesse en Méditerranée, région dont la structure sociale très patriarcale laisse parfois peu de place aux nouvelles générations. Suite aux mouvements du printemps arabe notamment, on a enfin compris qu’il était nécessaire de donner plus de place, sur le plan économique, mais aussi politique à la jeunesse. Mais il reste du travail...

Une vingtaine de films apporteront un éclairage tout particulier sur le vécu des jeunes en Méditerranée, en abordant des thèmes tels que l’homosexualité, le décrochage scolaire, l’intégration dans la société ou encore sur le marché de l’emploi.

De "Carmen & Lola", film d'ouverture à "Consequences" du slovène Darko Štante au film belge de Salima Glamine & Dimitri Linder, "Pour vivre heureux" multi-primé au dernier FIFF, le Med mettra à l'honneur les jeunes générations, espoirs de la Méditerranée.

Découvrez la sélection "Jeunes et Med" 

 

 

Migrants et citoyens: La solidarité mise à rude épreuve

Le festival a voulu rendre hommage à ceux qui donnent sens au mot "solidarité", alors qu'il est déserté par les pouvoirs publics, voir combattu. Ils se qualifient de citoyens ordinaires, de Anti-héros, de passeurs d’humanité. Ils s’opposent à une logique d’expulsion plébiscitée de plus en plus par les autorités. Cet investissement se paie parfois au prix fort de la privation de la liberté, à commencer par notre pays évidemment mais aussi en France, dans la vallée de La Roya ou bien encore à Riace en Calabre, comme l'illustrent les deux documentaires:

"Libre" de Michel Toesca nous emmène à la rencontre de Cédric Herrou, présent lors de la projection du film. Ce libre empêcheur d’expulser en rond, maintes fois condamné, continue à héberger des migrants dans son oliveraie. "Un paese di Calabria" nous fait découvrir un autre personnage emblématique, Domenico Lucano, et le village dont il est le maire : Riace. Sauvée par l’arrivée des migrants, la commune calabraise est devenue depuis le début des années 2000, un modèle d'intégration positive des migrants. Un peu trop sans doute puisque Domenico Lucano est devenu récemment la cible du nouveau pouvoir Italien.

Au programme du Med : 7 avant-premières !

Le Med, c'est avant tout un festival qui met à l'honneur la découverte d'un cinéma trop peu présent sur nos écrans. La plupart des films du festival sont des inédits. Le festival est plutôt bien loti cette année puisque pas moins de 7 films sortiront dans les prochaines semaines ou les prochains mois en Belgique :

CARMEN & LOLA de Arantxa Echevarria, Espagne - 103’, Cherry Pickers | Sortie : printemps 2019

FRÈRES DE SANG de Damiano & Fabio D’Innocenzo, Italie – 96’, Cinemien | Sortie : 13/03/19

POUR VIVRE HEUREUX de Salima Glamine & Dimitri Linder, Belgique – 88’, O'Brother | Sortie : le 5/12/18

FATWA de Mahmoud Ben Mahmoud, Belgique – 102’, Cinéart | Sortie : début 2019

ESCAPADA de Sarah Hirtt, Belgique – 87’, Artémis Productions Sortie : mars 2019

SOFIA de Meryem Benm'barek, France – 80’, Contact Films | Sortie : début 2019

QUI A TUÉ LADY WINSLEY ? de Hiner Saleem, France/Turquie/Belgique - 90’ Versus Production



En résumé:

Le Med, c'est près de 60 films en provenance du bassin méditerranéen dans les 3 salles de projection du festival (l’Orangerie, la Rotonde et la Salle de Cinéma) ainsi qu'à Bozar, au Cinéma Aventure et au Cinéma Palace :

8 films en compétition internationale qui concourent pour les différents prix dont le Grand Prix, le Prix du Jury Jeune, le Prix Cineuropa, le Prix de la Critique et le Prix du Public. De la France à l'Italie en passant par la Turquie ou Israël, le festival a sélectionné ces films parmi les meilleures productions méditerranéennes.

Un Focus Maroc à l'occasion de l’hommage rendu aux productions culturelles marocaines par Wallonie Bruxelles International. Laissez le Maroc vous emporter et (re)découvrez-le au travers des projections et soirées organisées au festival.

La section Panorama : un panel de films indépendants, des films d'auteurs ou à petit budget... des productions en grande partie inédites chez nous!

Le reflet de la Méditerranée dans le cinéma belge, c’est Med in Belgium et 14 films au programme !

Un film est resté trop peu de temps dans les salles bruxelloises? Le Med propose des reprises de l’année écoulée grâce à la section À voir ou à revoir.

Une section MeDoc, avec un éventail de documentaires abordant les différents aspects sociaux et culturels des pays méditerranéens. Certains de ceux-ci seront suivis de débats, témoignages ou rencontres avec les réalisateurs.

Il suffit parfois de quelques minutes à un film pour convaincre, émouvoir, faire rire et étonner son public : c’est le cas des courts métrages que nous avons sélectionnés pour le Coup de Coeur du Court.

 

Infos pratiques

L’intégralité de la programmation et achat en ligne à partir du 19 novembre : www.cinemamed.be.

Prix des places :

Cérémonie d’ouverture et de clôture : 10€ (cocktail & soirée musicale inclus)

Fictions : 6€

Tarif réduit : 5€ (-25 ans, +60 ans, demandeurs d’emploi)

Documentaires / Séance senior / séance famille : 4€ (tarif unique)

Bozar : 8€ (tarif réduit : 6€)

« Article 27 » accepté (sauf soirées d’ouverture et de clôture)

Prévente à partir du 19 novembre 2018.



CONTACT PROMO/PRESSE:

Olivier Biron / Attaché de presse

Festival Cinéma Méditerranéen

Tél. 0477/64.66.28

Mail: olivier@thissideup.be -  presse@cinemamed.be


WWW.CINEMAMED.BE 



 

Related Posts