Festival de jazz "Xenophonia"

Festival de jazz Son but est de contribuer à l’amélioration de la production musicale dans la région grâce à l’amélioration de la coopération transfrontalière, une augmentation du débit et de la qualité de l’information et de la promotion, ainsi que le développement de la production au niveau artistique et technique. Les organisateurs de concerts et de festivals dans la région, ainsi que les journalistes de la région et d’Europe participeront au programme de Xenophonia. De cette façon, le festival permettra une rencontre entre les organisateurs de festivals, les journalistes et les artistes de la région, leurs projets et leur musique.


Les concerts au programme:

09.04.2009 – 20:00
BOJAN ZULFIKARPAŠIĆ - France
Bosanski kulturni centar
Branilaca Sarajeva 24

10.04.2009 - 18:00
TETA DUNJA, TETA VIŠNJA I TETA JAGODA - Bosnie-Herzégovine
Pozorište mladih
Kulovica 8

10.04.2009 - 20:00
AMIRA & BOJAN Z - Bosnie-Herzégovine, France
Bosanski kulturni centar
Branilaca Sarajeva 24

10.04.2009 - 22:00
EDIN BOSNIĆ QUARTET - Bosnie-Herzégovine, Serbie, Autriche
Pozorište mladih
Kulovica 8

11.04.2009 - 19:00
JAKOB DINESEN TRIO - Danemark
Pozorište mladih
Kulovica 8

11.04.2009 - 21:00
E. VLOEIMANS, D. IMAMOVIĆ, B. ZULFIKARPAŠIĆ, B. KHALIFÉ
Pays-Bas, Bosnie-Herzégovine, France, Liban
Bosanski kulturni centar
Branilaca Sarajeva 24

12.04.2009 - 12:00
MASTERCLASS : ERIC VLOEIMANS
Bosanski kulturni centar
Branilaca Sarajeva 24

12.04.2009 - 15:00
MASTERCLASS : BOJAN Z
Bosanski kulturni centar
Branilaca Sarajeva 24



Pour plus d’informations:
JAZZ FEST SARAJEVO
Hadzi-Idrizova 5
Sarajevo, Bosnia-Herzegovina
phone: +387 33 550 480
fax: +387 33 550 481
www.jazzfest.ba
www.xenophonia.ba

Related Posts

La disparition d’un monde

30/08/2003

La disparition d’un mondePendant la guerre, les artistes, les écrivains et les poètes de Sarajevo ont été les témoins de la disparition de leur monde, de leurs coordonnées culturelles et humaines.

La Haggadah

30/08/2003

La HaggadahL’évènement culturel le plus significatif de l’année 2002 fut probablement le transfert définitif de la Haggadah dans une salle du Musée de Sarajevo.

Cet avril-là, à Sarajevo

13/04/2012

saraj_0Un souvenir lucide et intense des débuts du siège de Sarajevo...