Jovan Divjak: arrêté à Vienne

Jovan Divjak: arrêté à Vienne
Jovan Divjak

 

L’ancien général de l’armée bosnienne et le symbole de la défense de Sarajevo multiethnique pendant le siège de la ville (1992-1995), Jovan Divjak a été interpellé à l’aéroport de Vienne. Il a passé la nuit en détention provisoire à Korneuburguen en attendant de comparaître vendredi après-midi devant un juge.
"Nous avons des informations selon lesquelles il a été interpellé sur la base d’un mandat d’arrêt d’Interpol émis par la Serbie", a déclaré jeudi soir Sven Alkalaj, ministre bosnien des affaires étrangères à la chaîne de télévision locale FTV.
Cette cause de l’arrestation a été confirmée vendredi par la justice autrichienne qui a également précisé qu’elle était en attente d’une demande de l’extradition vers la Serbie de l’ancien militaire qui, malgré ses origines serbes, n’a pas hesité à combattre dans les rangs de l’armée bosnienne pour défendre Sarajevo assiégé. Le tribunal autrichien a ordonné son maintien en détention pendant deux semaines.
Le procureur général de Bosnie-Herzégovine a d’ailleurs déjà déposé une demande d’extradition de Jovan Divjak vers la BH, où les crimes qui lui sont reprochés ont été commis.
Comme dans le cas d’Ejup Ganic, un ancien membre de la présidence bosnienne arrêté à Londres en mars 2010 puis relâché en juillet 2010, Jovan Divjak est soupçonné par la Serbie d’être impliqué dans une attaque, en mai 1992, contre une colonne de l’ex-armée yougoslave (JNA) à Sarajevo qui avait fait, selon le parquet serbe, 42 morts. C’est après cette attaque que les forces bosno-serbe ont d’ailleurs entamé le siège de Sarajevo durant 3 ans et demi.
Aujourd’hui à la retraite, Jovan Divjak dirige depuis plusieurs années l’association Obrazovanje gradi ("L’Education construit la Bosnie-Herzégovine"), qui accorde notamment les bourses d’études aux orphelins et aux enfants en difficulté. Il est très respecté et considéré comme un véritable héro en BH et à l’étranger notamment en France où il a été décoré en 2001 de la Légion d’honneur.

 


(07/03/2011)
Article publié dans bh info - http://www.bhinfo.fr/

 

Related Posts

Les nouveaux artistes de Sarajevo: un retour à l’essentiel

30/08/2003

Les nouveaux artistes de Sarajevo: un retour à l’essentielIl y a un abîme entre la réalité et la représentation que nous en donne la télévision et les journaux. Nenad Velickovic, jeune romancier de Sarajevo, nous le confirme sans appel et de façon tranchante.

Bientôt une bibliothèque numérique européenne?

07/03/2006

Bientôt une bibliothèque numérique européenne?Qui n’en a rêvé? Une somme de connaissance accessible depuis son ordinateur personnel qui pourrait ainsi explorer les grandes bibliothèques de toute l’Europe? Il semblerait que ce soit fait, ou presque!

Sarajevo. Elégie pour la ville perdue

21/11/2007

Sarajevo. Elégie pour la ville perdueDix ans après les bombardements qui secouaient une Sarajevo assiégée, un retour dans la ville pour découvrir les tortueux sentiers de l'après-guerre.