Appel aux dons : Aidons les familles de la Ghouta

Souria Houria est associé avec le Collectif de Développement et Secours Syrien Codssy dans cet appel aux dons :

Aidons les familles de la Ghouta

350 000 Syriens sont pris au piège. Dans la Ghouta orientale, près de Damas, ces femmes, ces hommes et ces enfants manquent de TOUT (lait pour bébés, médicaments etc.). 36 % des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique (estimations du WoS Nutrition Sector, novembre 2017).

 

Sham et @Rafida sont frère et sœur, ils tweetent chaque jour : « Dans la Ghouta, il y a la peur, les bombardements, le froid et la faim. Nous ne méritons pas cela ! Brisez le siège de la Ghouta ! » #BreakghoutasiegeMais ils résistent et veulent sauvegarder les structures civiles et institution locales élues démocratiquement, qu’ils ont bâties dès les premiers temps pacifiques de la révolution.

Nous travaillons avec ces structures pour définir les besoins les plus urgents et les moyens d’aider.

Malgré le siège terrible que subit la Ghouta orientale depuis 2013, quelques denrées alimentaires de base, bien qu’insuffisantes, existent sur place.

Malheureusement, les familles dans ces villages n’ont pas les moyens de se les procurer. CODSSY, grâce à un réseau de partenaires locaux fiables, peut transférer une aide financière qui permet à nos partenaires d’acheter des paniers alimentaires pour ces familles.

Cette campagne vise à donner des paniers alimentaires aux familles qui ont des bébés souffrants de malnutrition chronique. Les villages suivants sont concernés :

Housh Aldouahra, Housh Nasri, Rihan, Maidaa, Adra, Maidaani, Shifonia

 

Un panier alimentaire coûte 130 €. Il peut nourrir une famille pendant un mois.

Contenu du panier :

Pour l’enfant :

  • 1 kg de lait en poudre (pour l’enfant et sa mère)
  • 3 boîtes de lait pour enfant
  • 250 g de miel
  • 9 boîtes de biscuits
  • Cerelac (Céréales Nestlé pour bébé)

Pour la famille :

  • 1 kg de riz
  • 1 kg de boulghour
  • 1 kg de sucre
  • 1 kg d’huile

4 % à 7 % de votre don sera reversé aux Conseils locaux des villages concernés afin de renforcer leurs capacités à gérer la vie civile.

Chaque don, petit ou grand, compte. Grâce à votre générosité, nous espérons atteindre l’objectif de 150 paniers alimentaires d’ici la fin de l’année 2017.

Votre don ouvre droit à la réduction d’impôt de 66 % : un don de 130 € vous revient à 44 € après réduction d’impôt.

 

Pour effectuer votre don :

 

 

 

Pour plus d’informations sur les projet, l’utilisation des dons ou autre, Codssy répondra avec plaisir à toute question que vous pourriez avoir, contactez Codssy à info@codssy.org


 

Related Posts

Que peut apporter la religion à l’homme si elle ne lui offre pas d’abord la liberté?

01/11/2007

Que peut apporter la religion à l’homme si elle ne lui offre pas d’abord la liberté?Sollicité par Repubblica, Adonis commémorait récemment dans un article le 8ème centenaire du grand mystique Djalaleddine Roumi (1207-1273). C’est ce texte, publié depuis dans sa version arabe par Akhbar al adab n° 745 (hebdomadaire littéraire égyptien dirigé par le grand romancier Gamal al Ghitani), dont nous proposons ici la traduction française.

Déluge au pays du Baas

18/06/2004

Déluge au pays du BaasTourné dans un petit village au bord du lac Assad, bâti lors de l’édification du barrage, le dernier film d’Omar Amiralay pourrait sembler au premier abord d’une simplicité déconcertante. C’est en fait une allégorie filée par des images belles et épurées, rythmées tantôt par le gros plan des flots, tantôt par le chant des écoliers à la gloire du parti Baas. Déluge au pays du Baas a été sélectionné à la prochaine Biennale du Cinéma arabe de l'IMA.

Zakaria Tamer, de la répugnance pour les tyrans

01/07/2012

zakaria_110Depuis début 2012, l’écrivain syrien commente quotidiennement la révolution syrienne sur facebook. Ces textes brefs reflètent son style et son engagement. La nouvelle que nous publions ici est traduite de l'arabe par Marilyn Hacker.