Souad Massi, une voix folk venue du sud

  Souad Massi, une voix folk venue du sud Brillante étoile venue d’Algérie, Souad Massi en deux albums (Raoui le premier, Deb le second) et de nombreux concerts vient d’imposer en douceur une nouvelle ligne folk-rock gorgée de soleil. Elle rejoint ainsi d’autres troublantes voix de femmes de la Méditerranée. Une voix chaude pour évoquer les sentiments avec la simplicité de belles romances ou les bruits plus violents du monde à travers un humanisme militant. Une artiste qui a tout naturellement trouvé sa place au Festival de Montpellier qui lui a réservé une soirée spéciale. Ainsi, avant le concert, les spectateurs ont pu découvrir, à travers une sélection de courts métrages, une palette d’incarnations de la femme méditerranéenne.

Les courts métrages:
Schéhérazade, de Florence Miailhe (France, 1995, 15 mn). Animation.
Voici la légende inaugurale des Mille et une nuits. Ayant découvert l'infidélité de son épouse, le sultan Schariar sombre dans la démence et la soif de vengeance.
Non, maman, non!, de Cecilia Calvi (Italie, 1993, 18 mn). Avec Isa Barzizza, Alessandro Haber.
Un homme d'une quarantaine d'années tente d'échapper à l'amour de la plus dangereuse des femmes: sa mère.
Le Petit frère d'Huguette, de Jacques Mitsch (France, 1997, 18 mn). Avec Gilles Carles, Muriel Benazeraf, Philippe Bussière.
Huguette, bonne à tout faire au café de la Gare, apprend la venue de son frère cadet. Pour elle, c'est une catastrophe…
Momo Mambo, de Laïla Marrakchi (France, 2003, 7 mn). Avec Fellag, Noor.
Une comédie musicale aux accents orientaux. Un chauffeur de taxi va à la rencontre de l'idéal féminin dans un salon de coiffure pour dames...

Related Posts

La chronique du blédard : Cœurs de grenades

08/02/2016

cronique 110Tiens, viens voir, toi qui aimes les séries. Il y en a une qui passe en ce moment sur Nessma et qui fait déjà un carton. Oui, Nessma, la télé tunisienne qui est aussi très regardée en Algérie, la preuve, elle passe même des pubs en dialecte algérien. Blog hebdomadaire publié dans Le Quotidien d’Oran.

Une pétition des artistes algériens

11/10/2013

abatt alg 110Les artistes algériens n’en peuvent plus de leur précarité. Ils ont décidé de sortir à la lumière pour réclamer un lieu et les moyens de s’exprimer : les anciens Abattoirs d’Alger.

«Il faut un vrai printemps algérien!» Elections présidentielles en Algérie. Entretien avec Boualem Sansal

15/04/2014

alg Sansai 110A l’occasion des élections présidentielles en Algérie, ce 17 avril, L’écrivain algérien Boualem Sansal, bien connu pour la succulence de ses romans et la critique acerbe de ses essais, a bien voulu répondre aux questions de Regina Keil-Sagawe, qui est aussi sa traductrice allemande.