Quand les sciences parlent arabe

  Quand les sciences parlent arabe Il fut un temps où les savants, mathématiciens, géographes, astronomes, philosophes parcouraient le monde, pour partager et transmettre leurs connaissances. Leur langue commune était alors l’arabe…
En partenariat avec le Centre Culturel Français d’Alger, le Palais de la Culture présente une expositions interactive bilingue, en français et en arabe, propose aux jeunes et aux moins jeunes de découvrir les avancées scientifiques réalisées du VIIIe au XVe siècle, des pays d’Orient à ceux d’Asie et d’Europe. «Quand les sciences parlent arabe» est une exposition est itinérante qui a été organisée d’abord à Beyrouth, au Caire, à Tunis, avant d’arriver à Alger. Elle sera en janvier à Rabat.
Articulée autour de manipulations interactives, elle propose un parcours ludique et expérimental entre images, ateliers, CD ROM, vidéo et objets emblématiques de cette période.
L’exposition est organisée autour de sept verbes : observer, mesurer, calculer, expérimenter, soigner, construire et transmettre. Elle prolongera ainsi le souci constant des savants de l’époque de transmettre leurs connaissances, des sciences de la terre aux sciences de la vie, du calcul à l’expérimentation, de l’observation à la démarche scientifique.
Un témoignage de l’héritage intellectuel et scientifique que la civilisation musulmane a légué à l’Occident et un beau voyage dans le monde des sciences. Antonia Naim

Related Posts

Algérie, 2019 l'année du doute

06/01/2019

Bientôt 2019 et les Algériens fortunés se préparent à fêter la nouvelle année dans les grands hôtels ou à l’étranger pour les plus chanceux. Pour le reste de la population, il n'y aura pas de répit dans la bataille quotidienne pour maintenir à flot la famille avec une monnaie locale au plus bas niveau et un pouvoir d'achat squelettique.

«L'enfant de la haute plaine» de Hamid Benchaar

12/09/2014

enfant 110Voici un premier roman algérien, écrit en français par Hamid Benchaar, qui vit et travaille au Canada comme ingénieur­consultant dans le domaine destechnologies de l'information.  

Immolations en Algérie, le feu, jusqu’où?

30/12/2011

Immolations en Algérie,  le feu,  jusqu’où? Occuper la rue ne suffirait plus à faire entendre raison à un pouvoir de plus en plus autiste. Mais pour les psychologues, la contestation ne suffit pas à expliquer le phénomène, et ils rappellent que les traumatismes subis durant la décennie de violence terroriste, de massacres et de viols sont imprimés dans la conscience collective.