1974-2004. Des nouvelles d’Algérie

  1974-2004. Des nouvelles d’Algérie Créés par Jean-Lou Guérin, les mardis littéraires du Café Saint-Sulpice ont lieu, chaque semaine, dans le souci de refléter la diversité de la littérature contemporaine. Celui-ci confie le choix et la présentation des auteurs à des personnalités tour à tour différentes. Après des écrivains méditerranéens tels que Maïssa Bey, Alia Mabrouk, Nedim Gürsel ou encore Asli Erdogan, Cécile Oumani présente, ce mardi, le travail de Christiane Chaulet Achour. Spécialiste de littératures francophones, professeur de littératures comparées à l’Université de Cergy-Pontoise, Christiane Chaulet Achour a rassemblé, dans une anthologie publiée aux Editions Métailié, un choix de nouvelles algériennes s’étalant sur 30 ans: 1974-2004. Des nouvelles d’Agérie.
«Toutes les nouvelles», peut-on lire dans la présentation de l’anthologie «ont été écrites entre 1974 et 2004, trois décennies de changements opérés plus au niveau de la société civile que du pouvoir. De ces longues années, le lecteur trouvera chez les 25 auteurs de ce recueil toute une gamme de lecture allant de l’humour au sarcasme, de la dérision au tragique, de la complicité affectueuse à l’apparente indifférence. Il verra revenir le journaliste, l’émigré, le jeune chômeur, le fonctionnaire au destin obscur, des conflits de générations de toutes sortes. Mais ce qui est notable, c’est la forte présence des femmes écrivains, loin des stéréotypes et des clichés attendus».

La soirée se déroulera comme à l’accoutumée sous forme de dialogue avec l'auteur et de lectures.

A découvrir ou à redécouvrir à travers la brièveté de ces récits: Mouloud Mammeri, Mohamed Dib, Nourredine Saadi, Rachid Mimouni, Leila Sebbar, Jamel Eddine Bencheich, Rabah belamri, Habib Tengour, Habbib Hayyoub, Boualem Sansal, Hawa Djabali, Maïssa Bey, Mourad Yelles, Aziz Chouaki, Karima Berger, Arezki Metref, Lazarhri Labter, Tahar Djaout, Waciny Laredj, Soumya Ammar Khodja, Anouar Benmalek, Mohamed Sari, Amar Mezdad, Sofiane Hadjadj, Salim Bachi. Rédaction Babelmed
(13/12/2005)

Related Posts

L’attentat, Yasmina Khadra

06/03/2006

L’attentat,  Yasmina KhadraLe livre était là depuis des semaines, posé sur l’étagère de ma bibliothèque, et je n’arrivais pas à l’ouvrir. De Yasmina Khadra, je connaissais la puissance du verbe, le génie des situations, mais je savais aussi que L’attentat n’est pas de ces livres dont le lecteur sort indemne.

Laissées pour mortes....de Nadia Kaci

20/02/2010

Laissées pour mortes....de Nadia KaciLe 13 juillet 2001, Rahmouna Salah et Fatiha Maamoura, femmes de ménage vivant avec des dizaines d’autres femmes dans le bidonville d’ El Haicha, sont victimes une nuit durant des viols et des tortures perpétrés par des centaines d’hommes. La comédienne Nadia Kaci a recueilli leur témoignage dans un livre. Entretien.

Elections locales en Algérie

06/12/2007

Elections locales en AlgérieL’ancien parti unique, FLN, a obtenu 4831 sièges municipaux et départementaux. L’autre parti gouvernemental, le RND, est arrivé en deuxième position avec un total de 3855 sièges. La troisième position (1855 sièges) a échu au Front national algérien (FNA), une formation nationaliste qui ne cesse de confirmer son poids électoral depuis 2002. La crise des courants islamistes semble s’être aggravée: le Mouvement de la société pour la paix (MSP) n’a totalisé que 1789 sièges alors que les mouvements El Nahda et Islah réunis n’en ont décroché que 461.