La Medina de Tunis en festival

  Avec le début du mois de Ramadan, voici le retour du Festival de la Médina de Tunis, qui tiendra sa 23ème édition du 7 au 29 octobre.

Si la musique traditionnelle tunisienne et arabe est à l’honneur, les intervenants étrangers sont venus en force, du Portugal au Sénégal, des Etats-Unis à l’Italie, de la France au Japon.

Côté musique traditionnelle, on note la Troupe El Hefni, Mohamed Mejri et son luth, le chanteur Sabah Fakhri, un duo luth et qanoun, les chants religieux de Ali Sriti et Leila Hejeiej.

Côté monde arabe, on retiendra les Jordaniens de la troupe Rum Tarek Ennasser, les chants soufis du Syrien Kinan El Bacha, l’orchestre marocian de musique arabe, les chants et poèmes irakiens de Bilal Wassim et Jawad Echakarji, ou encore les Voix de Palestine.

L’éclectisme viendra aussi de l’étranger, avec Cristina Branco et son fado portugais, les rythmes africains de Bachir Sanogo et Ali Boulo Santo venus du Sénégal, du blues américains et une évocation de Ray Charles, des artistes italiens, russes et japonais, etc.

Au total, trois à quatre évènements chaque soir, qui se dérouleront dans ces lieux habituels et néanmoins magiques que sont le Palais Kaïreddine, Dar Lasram et le Club Tahar Haddad, Dar H’ssine et le Théâtre Municipal.

En complément, le programme «La Medina fait son cinéma» donnera à voir des courts métrages tunisiens, allemands et français. Avec en prime une rencontre-débat autour du court-métrage. Rédaction Babelmed
________________________________________________________________

Related Posts

L'enfer des prisons tunisiennes

05/02/2016

inky enfer 110Emprisonnés pendant un mois dans la maison d'arrêt de Mornag pour possession de cannabis, les deux artistes Alaedine Slim et Atef Matâallah en sont ressortis. Ils racontent les conditions de vie inhumaines dans les prisons tunisiennes. (Inkyfada)

Forum pour les Arts en Méditerranée (Fam) à Tunis

24/02/2005

Forum pour les Arts en Méditerranée (Fam) à TunisPlusieurs ateliers artistiques auront lieu à El Teatro de Tunis du 7 au 13 mars. Ils regrouperont artistes et managers culturels méditerranéens et européens. Organisés par Fam, Forum pour les Arts en Méditerranée, les ateliers travailleront autour de la recherche chorégraphique et du management culturel.

La femme et le principe de parité

28/09/2011

La femme et le principe de parité Une des conséquences les plus importantes de la révolution a été d’imposer dans le code électoral le principe de parité entre hommes et femmes afin de renforcer la présence de ces dernières dans la sphère politique et des les faire participer activement à l’avènement de la démocratie.