Femmes, guerre et créations

  Femmes, guerre et créations L’aurait-on oublié la Méditerranée est tenaillée par des conflits endémiques ou encore brûlants d’actualité, dans ses frontières ou à leur lisière: conflit israélo-palestinien, destruction de l’Irak, Balkans encore meurtris. Et la liste n’est pas ici exhaustive.

Kamilya Jubran, Rana Yassine, Haifa Zangana, Raja Ben Ammar, Samah Smida, Aida Sabra, Naçira Belazaa sont les créatrices venues d’Algérie, Soudan, Irak, Koweit, Liban et Palestine pour s’exprimer, à l’espace El Teatro de Tunis, sur le thème «Femmes, guerres et créations», en se référant à leurs arts respectifs.

Viennent ainsi se croiser ces regards et paroles de femmes qui ne font pas la guerre mais la subissent et tentent de la dénoncer en en comprenant les rouages. Elles disent alors leurs espoirs et leurs désespoirs, mais également cette force qui les pousse, depuis toujours, à envisager et à proposer une autre façon d’être au monde.

Ces 3éme Rencontres, entièrement dédiées aux artistes femmes, nous plonge aussi dans la création féminine avec au programme du cinéma, des spectacles de théâtre, de danse, de la musique, des installations plastique, des récitals de poésie... Rédaction Babelmed
(12/03/2006)

Related Posts

Brève visite au Bardo

03/08/2012

bardo_110Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai visité ce musée, mais je suis sûr à chaque visite d’y faire une grande découverte. A chaque fois, j’ai également le sentiment que ma visite a été trop brève. Je me promets donc d’y revenir, comme à chaque fois.

“La fragile révolution des médias”. Carte interactive de Tunis proposée par Telerama

10/06/2011

“La fragile révolution des médias”. Carte interactive de Tunis proposée par TeleramaComment dire la révolution tunisienne avec un autre langage que celui du simple reportage ? C’est ce à quoi se sont frottés Thierry Leclère et Henri-Pierre Fargeon pour Télérama. Le résultat est enthousiasmant.

Décryptage: Femen et société arabe

12/06/2013

amina_110_bJugée par certains néo colonial, par d’autre geste symbolique fondamental face à l’obscurantisme, l’action d’Amina soutenue par les Femen est éclairée dans les pages du Monde par deux contributions.