Retour de Jérusalem 30 janvier 2009: La responsabilité de la communauté internationale

  Les bases possibles d’un accord: Taba, Beyrouth, Genève
La communauté internationale porte une lourde responsabilité dans le déroulement des évènements en Palestine car, en particulier sous l’administration Bush, elle a presque inconditionnellement pris parti en faveur des positions israéliennes.
  Une réalisation de plus en plus compromise: de la «feuille de route» au processus d’Annapolis
Irréalisme d’un document qui fourmille de détails et définit pour sa réalisation trois phases dont la seconde aurait dû permettre, dés la fin 2003, de remplir les conditions nécessaires à la création de l’Etat palestinien tandis que la troisième aurait débouché en 2005 sur un accord définitif. On sait ce qu’il est advenu de ce beau calendrier.
  Le rapport de force peut-il changer?
Il est clair aujourd’hui que le futur Etat palestinien ne pourra voir le jour qu’à partir de l’établissement d’un nouveau rapport de force.
   

Related Posts

Jawad Malhi

22/08/2009

Jawad MalhiJuste après l’œuvre de Batniji et avant celle de Shadi Habib Allah qui la jouxte, se trouve l’œuvre de Jawad Malhi «Maison 197», dans un passage étroit. Cet espace suscite ce sentiment de claustrophobie qu’on éprouve dans les camps et un sentiment d’angoisse et de panique.

Jérusalem-Est : l’autre ombre de la ville

20/10/2009

Jérusalem-Est : l’autre ombre de la villeL’exposition «The Other Shadow of the City» à Jérusalem-Est propose une géographie de l’occupation telle que vue par les artistes contemporains palestiniens et étrangers.

Gaza, carnet d’une guerre

02/09/2014

gaza kids 110Tu te prépares mais avant de te coucher, tu passes par les sites d’information sur Internet. Surprise qui n’étonne pas : la jeune fille à qui tu as appris malgré toi la versification, voilà des années de cela, est morte avec toute sa famille. Quel crescendo final en cette journée ! Extrait du récit de Basem al-Nabriss, poète.