L’héritage musical des Ottomans

  L’héritage musical des Ottomans L’héritage musical des Ottomans

L’Institut du Monde Arabe a publié en 2004, dans sa collection Musicales, un CD audio sur L’héritage ottoman qui donne à entendre quatorze pièces de musique classique turque par l’Ensemble Kudsi Erguner.

Cet enregistrement comporte un échantillon des deux traditions de la musique turque, la musique « savante » ou « classique » et la musique dite populaire.

Comme l’indique le livret du CD, la première est une synthèse des cultures véhiculées et élaborées depuis le XIIIe siècle par une élite de citadins lettrés d’origines multiples : Turcs, Arabes, Grecs, Arméniens, Slaves et Juifs, qui partageaient et forgeaient une culture commune. Au cours des siècles, un grand fossé s’est creusé entre d’une part cette musique savante et citadine et particulièrement istanbuliote, et de l’autre les musiques populaires, plutôt rurales, présentes dans les diverses régions de l’empire.

Ont ainsi subsisté deux traditions distinctes, surtout en musique et en poésie, avec des langues différentes : celle de l’élite, qui s’exprimait en langue « ottomane », mélange de turc, d’arabe et de persan, ou dans l’une ou l’autre de ces langues, et les cultures populaires, multiples, qui elles s’exprimaient dans divers dialectes, trucs arabes, arméniens, juifs, kurdes, chaldéens…

Le livret du CD offre également d’intéressantes explications sur les formes musicales que sont les makam et les fasil, sur les instruments - ney, kanun, kementche-rumi, ud, tanbur, def, bendir- et les interprètes. Rédaction Babelmed

Related Posts

Des identités diverses, des préoccupations analogues

30/03/2010

Des identités diverses,  des préoccupations analoguesEn Turquie, les jeunes se plaignent des injustices, de la répression et du système éducatif. Ils veulent qu’on les prenne au sérieux, au lieu de les punir chaque fois qu’ils protestent.

Des Turcs chrétiens? Ça existe, il les a rencontrés!

17/01/2005

Des Turcs chrétiens? Ça existe,  il les a rencontrés!Dans le tumulte européen occasionné par la question turque, une contribution inattendue nous est fournie par Sébastien de Courtois, spécialiste français de l’Orient, qui vient de sortir, en association avec le photographe Douchan Novalovik, un livre sur les Chrétiens de Turquie, Les Derniers Araméens, aux Editions La Table Ronde.

Glob-note - Page: 20070824 Fazıl Say contre la censure et l’élitisme

15/11/2007

Glob-note - Page: 20070824 Faz?l Say contre la censure et l’élitismeJe viens de mieux comprendre, aujourd’hui, pourquoi j’aimais bien Faz?l Say .Je veux dire, pourquoi je l’aimais au-delà de son art. Pourquoi je l’aimais tout simplement en tant qu’être humain, en tant que pianiste et compositeur engagé s’efforçant de bâtir de nouveaux ponts musicaux entre le public populaire turc, peu habitué aux salles de concert classique, et les mélomanes qui l’applaudissent sous tous les cieux...