L’héritage musical des Ottomans

  L’héritage musical des Ottomans L’héritage musical des Ottomans

L’Institut du Monde Arabe a publié en 2004, dans sa collection Musicales, un CD audio sur L’héritage ottoman qui donne à entendre quatorze pièces de musique classique turque par l’Ensemble Kudsi Erguner.

Cet enregistrement comporte un échantillon des deux traditions de la musique turque, la musique « savante » ou « classique » et la musique dite populaire.

Comme l’indique le livret du CD, la première est une synthèse des cultures véhiculées et élaborées depuis le XIIIe siècle par une élite de citadins lettrés d’origines multiples : Turcs, Arabes, Grecs, Arméniens, Slaves et Juifs, qui partageaient et forgeaient une culture commune. Au cours des siècles, un grand fossé s’est creusé entre d’une part cette musique savante et citadine et particulièrement istanbuliote, et de l’autre les musiques populaires, plutôt rurales, présentes dans les diverses régions de l’empire.

Ont ainsi subsisté deux traditions distinctes, surtout en musique et en poésie, avec des langues différentes : celle de l’élite, qui s’exprimait en langue « ottomane », mélange de turc, d’arabe et de persan, ou dans l’une ou l’autre de ces langues, et les cultures populaires, multiples, qui elles s’exprimaient dans divers dialectes, trucs arabes, arméniens, juifs, kurdes, chaldéens…

Le livret du CD offre également d’intéressantes explications sur les formes musicales que sont les makam et les fasil, sur les instruments - ney, kanun, kementche-rumi, ud, tanbur, def, bendir- et les interprètes. Rédaction Babelmed

Related Posts

La culture gitane en Turquie : de la “moitié” au “tout”

01/11/2015

Gypsy culture in Turkey: From "half" to "whole" | babelmed | mediterranean culturePeut-on parler d’une seule et universelle culture rom ? Quel serait le socle culturel commun à tous les groupes qui existent ? Comment a-t-il été transmis de génération en génération au sein de communautés dépourvues d’écriture ? L’interview du professeur et ethnomusicologue turc ?brahim Yavuz Yükselsin, et le portrait de la réalisatrice Elmas Arus.

Une médersa comme théâtre

26/10/2013

madrasa 110wwSitué à ?irince, près d’Izmir en Turquie, Le Théâtre Madrasa, centré sur la recherche interculturelle et sur des activités d’atelier, est un lieu culturel unique dans ce pays.

Aslı Erdoğan: Portrait insaisissable d’une jeune écrivaine tourmentée

22/03/2004

Asl? Erdo?an: Portrait insaisissable d’une jeune écrivaine tourmentéePhysicienne de haut vol, Asl? Erdo?an s’est longtemps enfermée dans sa chambre pour écrire frénétiquement, nuit après nuit, souvent jusqu’au petit matin. Il fallait que les tourments qui l’habitent s’évacuent… Aujourd’hui elle a opté définitivement pour la littérature, tout en s’essayant à d’autres formes d’écriture...