26e International Istanbul Film Festival: les prix

  26e International Istanbul Film Festival: les prix Le jury du festival du film d’Istanbul qui s’est déroulé du 31 mars au 15 avril, composé par Michael Radford (Grande Bretagne, Zeki Demirkubuz (Turquie), Dagur Kari (Islande); Udo Kier (Allemagne), Tilbe Saran (Turquie), Lone Scherfig (Danemark), Katriel Schory (Israël) vient de communiquer son palmarès:

Compétition internationale:
Le prix The golden tulip Award à "REPRISE" de Joachim Trier (Norvège)
Le prix spécial du Jury à "DELIRIOUS" de Tom Dicillo (USA).

Competition nationale:
Prix du meilleur film turc de l’année à "İKLİMLER/CLIMATS" de NURI BILGE CEYLAN, Prix du meilleur réalisateur à ZEKİ DEMİRKUBUZ pour le film "Kader / Destiny", Prix de la meilleure actrice à ÖZGÜ NAMAL pour le film "Beynelmilel / International", Prix du meilleur acteur à ERKAN CAN pour "Takva / Takva - A Man's Fear of God" et à UFUK BAYRAKTAR pour "Kader / Destiny".

Le Prix spécial du Jury
a été attribué à "BEYNELMİLEL/INTERNATIONAL" de Sırrı Süreyya Önder & Muharrem Gülmez et le Prix du Conseil d’Europe pour la section Droits de l’homme à "BAMAKO/THE COURT" de Abderrahmane Sissako (Mali).
Le Prix FIPRESCI
a été attribué à "KUNSTEN AT GRAEDE I KOR / THE ART OF CRYING" de Peter Schønau Fog (Danemark)

Le Prix du public et du quotidien Radikal
a été attribué à "NIWEMANG/HALF MOON" de Bahman Ghobadi (Iran) et à "İKLİMLER/CLIMATS" de Nuri Bilge Ceylan.
Antonia Naim
(19/04/2007)

Related Posts

Et maintenant, l’espoir

31/03/2015

kuebra 110bis« Je n’arrivais pas à croire ce que j’entendais à la télévision. Quelques mois plus tôt, de telles déclarations à la suite d’un attentat auraient été inimaginables…» Texte de Kübra Gümü?ay traduit en français dans le cadre du projet «Les Nouvelles Antigones».

Istanbul dans tous ses états…

02/05/2008

Istanbul dans tous ses états…La Turquie est en proie à de vives tensions. La radicalisation politique, déjà bien visible lors des dernières années, gagne du terrain jour après jour. La crise économique mondiale aggrave davantage les craintes d’une rapide radicalisation.Bref, tout va mal. Sauf le cinéma!

Grandeurs et dérives du cinéma turc…

29/04/2006

Grandeurs et dérives du cinéma turc…Le renouveau du cinéma turc se confirme. En mai, Nuri Bilge Ceylan sera de nouveau candidat à la Palme d’or, à Cannes… Alors qu’un film ultranationaliste vient de pulvériser les records d’entrées avec plus de 5 millions de spectateurs qui ne connaissent pas de frontières…