Istanbul, labyrinthe d'histoires

Istanbul, labyrinthe d'histoires Itinéraires croisés: Istanbul
De Byzance à la République turque, Istanbul n'en finit pas de se transformer tout en gardant au plus profond de son cœur une fraîcheur qui préserve jalousement son unicité malgré l'érosion du temps et la bêtise des hommes.
Istanbul, labyrinthe d'histoires  
Mémoires d' Orient
Entretien avec Handan Borüteçene, un artiste qui exprime à la perfection la synthèse de cet héritage métisse propre à la Méditerranée de l’Est, redevable de l’Orient et proche de l’Europe et de l’Occident.
   
Les souterrains du cinéma turc
Rencontre avec Engin Yiğitgil, président de Türsak, la Fondation turque de la culture cinématographique et audiovisuelle.
Istanbul, labyrinthe d'histoires  
Les voies de l’archéologie
Le projet de restauration du site de Kücükyali, à Istanbul, et le point de vue d’une archéologue italienne.

Related Posts

Istanbul, ville monde. La Pensée de midi, octobre 2009

26/11/2009

Istanbul,  ville monde. La Pensée de midi,  octobre 2009«Istanbul est une ville saturée de clichés. Minarets et mosquée Bleue, Bosphore et Corne d'Or, perle d'Orient et rêve d'Occident... Comment échapper à ces images toutes faites?». En lisant, dès maintenant, le 29e numéro de La Pensée de midi!

Vues sur Istanbul

22/12/2009

Vues sur IstanbulPeut-on parler d'Istanbul sans la voir? A l'occasion de la parution du dernier numéro de La pensée de Midi, "Istanbul, ville monde", des intellectuels turcs se sont déplacés pour raconter leur ville.

Istanbul par Ferrandez

13/12/2004

Istanbul par FerrandezBabelmed.net a commencé une revue des Carnets d’Orient que Jacques Ferrandez publie chez Casterman. Sorte de Delacroix contemporain, au regard diamétralement opposé à celui des Orientalistes d’hier, Ferrandez nous emmène à Istanbul, qui fut la ville cosmopolite par excellence. De bazar en quai du Bosphore, de «vapür» pour la rive asiatique en ballade sur les Iles des Princes, de cafés en…cafés, Ferrandez nous fait partager sa vision de la métropole turque, cette «Istanbul des peuples et des communautés, hymne à la diversité». Sa vision et un peu de sa désillusion aussi, tant il est frappé par le nivellement du cosmopolitisme qui résulte de la mondialisation.