Les sens du commerce: Alep, Beyrouth, Tunis

 

Les sens du commerce: Alep, Beyrouth, Tunis

Ce 18 décembre s'ouvre au Club Tahar Haddad, dans la Médina de Tunis, une manifestation culturelle intitulée "Les sens du commerce". Il s'agit d'explorer la thématique du commerce en Méditerranée sous plusieurs angles.Parmi les participants, des artistes et des intellectuels tels que Hoda Barakat, Habib Selmi, Gérard Oberlé, Hanan Kassab-Hassan, Yacine Essid, Habib Salha...

Les sens du commerce: Alep, Beyrouth, Tunis

C'est à travers une exposition photographique (signée Marc Carbonare), des ateliers, des tables rondes et des cafés littéraires ainsi que la projection de deux documentaires, que la manifestation souligne les différentes réalités des échanges en Méditerranée, notamment entre ses deux rives.

Les sens du commerce: Alep, Beyrouth, Tunis

L’expérience de trois villes, Tunis, Beyrouth et Alep fera l'objet de la première table ronde animée par trois chercheurs: Dalenda Larguèche, Franck Mermier et Jean-Claude David. Suivra un café littéraire le 19 décembre consacré à "l'art culinaire et littéraire en Méditerranée". Enfin, la manifestation s'achèvera par la lecture mise en espace des textes d'Albert Memmi, Nadia Khost, Hoda Barakat et Alessandro Barrico, et d'un café littéraire en présence de Hoda Barakat, Habib Selmi et Habib Salha.

Related Posts

Journal du Citoyen n°1

29/09/2011

Journal du Citoyen n° 1Qu’il s’agisse d’analyser les questions de fond comme la place des courants religieux, la question de la parité ou encore de décrypter les aspects pratiques des processus électoraux à venir, le Journal du Citoyen cherchera surtout à écouter les attentes des Tunisiens.

Entretien avec Catherine Stoll-Simon

08/02/2007

Entretien avec Catherine Stoll-Simon«Il me semble que l’écriture de ce livre m’a permis d’aller plus loin dans cette réflexion qui est la mienne, dans cet «aller-retour» entre les deux rives, entre les deux civilisations, de mieux appréhender ce qui peut nous éloigner les uns des autres ou, au contraire, nous rapprocher» explique l’auteure à propos de son dernier essai Si Mahmoud ou la renaissance d’Isabelle Eberhardt.

Souvenirs de femme dans un champ de mines

25/11/2016

kesserine-1101“La pellicule de mes souvenirs défile comme un éclair devant moi sur la route pour Kasserine, où la rédaction m’a envoyée pour un reportage sur le terrible attentat qui vient de s’y dérouler.” Texte produit durant l’atelier d’écriture organisé par Arablog le 29 avril 2016 à Tunis. Les blogueurs avaient pour consigne de s’imaginer dans la peau d’une femme. Arablog