Festival Jazz aux Oudayas

 

Festival Jazz aux Oudayas
Gerardo Nuñez

Les villes marocaines vibrent en cette fin du mois de mai au son de la musique jazz… Tanger lance TanjaJazz et Rabat ouvre le portes à son célèbre festival «Jazz aux Oudayas», qui aura lieu sur l’esplanade homonyme du 27 au 31 mai, à Rabat.
A sa 10ème édition, ce festival est un rendez vous musical très attendu car il se veut métisse et hétéroclite, à la fois une rencontre du jazz européen avec les musiques marocaines et les musiques du monde...
Organisé par la Délégation de la Commission européenne, les ambassades et instituts culturels des Etats membres de l'Union européenne, en partenariat avec le ministère de la Culture et la Wilaya de Rabat Salé, le festival affiche la présence de talentueux artistes européens et marocains: le duo de Roberto Gatto (Italie), artiste qui a à son actif neuf albums d'une musique à la chaleur toute méditerranéenne; le quartet Chris Defoort (Belgique) ; Andrew McCormack, dont le travail a été reconnu au BBC Jazz Awards de 2004, pour la Grande Bretagne; Nguyen Lê, pour la France, rencontrera le célèbre Maâlem Merchane et nous offrira un moment inoubliable de fusion jazz et gnaoua; l'Espagne sera présente avec l'incontournable guitariste flamenco Gerardo Nuñez, qui offrira au public un concert où la guitare flamenca ira à la rencontre du Oud (luth) du marocain Abid El Bahri.
Du côté des pays du Nord, nous trouverons le jazz de Uwe Kropinski (Allemagne) à la rencontre du jazz marocain du trio Babarti, Chraibi et Ouahi; le trio de Benjamin Herman, qui représentera les Pays-bas ; le groupe suédois Norrland qui rencontrera le marocain Hamza Souissi et enfin le duo finlandais de Jussi Kannaste, lauréat du Sony Jazz Prize 2005, rencontrera les percussions africaines de Fouad Hani, musicien «fort de sa connaissance de la culture mandingue qui lui permet de faire le lien entre l'Afrique de l'Ouest et le Maroc par le biais de la musique».
Cette édition sera également marquée par la rencontre du Oud de Mohamed Cherraf et de la Derbouka de Jamal Rioui avec les instruments de jazz du quartet d'Europe Central représenté par les autrichiens Klemens Marktl et Harry Sokal, le tchèque Robert Balzar et le polonais Piotr Wojtasik.

Le festival Jazz aux Oudayas fêtera également les jeunes musiciens en proposant une nouvelle scène où les Rbati découvriront des jeunes musiciens en pleine ascension sur la scène marocaine. Et toujours fidèle à son concept, le festival invitera les musiciens à participer à des concerts off à l'école de Cirque, dans la prison et à l'hôpital psychiatrique de Salé. Quant aux recettes du festival, et comme pour les éditions précédentes, elles seront entièrement reversées à des associations caritatives et à des ONG marocaines.

Antonia Naim
________________________________________________________________

Related Posts

Entretien avec Mohamed Darif, politologue et sociologue

06/03/2010

Entretien avec Mohamed Darif,  politologue et sociologueAu Maroc, selon Mohamed Darif:«Les jeunes ne débattent pas de la religion parce qu’ils ne sont pas habitués à le faire».

La kafala, une adoption qui n’en est pas une (suite)

01/09/2012

kef_100bisSi le prophète promet le paradis à celui qui prend un orphelin sous son aile -selon un hadith de Boukhari-, le chemin avant l’obtention d’une kafala est plutôt ardu.

Festival Mawazine 2005

09/05/2005

Festival Mawazine 2005Du 18 au 25 mai Rabat, Maroc La capitale marocaine accueille la 4e édition du festival Mawazine, rythmes du monde, dédié cette année à quatre continents: l’Amérique latine, l’Afrique, l’Europe et l'Asie