Un Siècle de Peinture au Maroc

  Un Siècle de Peinture au Maroc L’Institut français de Rabat fête une double inauguration: celle de sa nouvelle Galerie et celle d’une importante exposition: «Un siècle de peinture au Maroc» qui aura lieu du 31 janvier au 18 février.
L’exposition veut retracer les moments importants de la jeune histoire des arts plastiques au Maroc depuis Ben Ali Rbati, le premier marocain à explorer la peinture de chevalet, jusqu'à des artistes contemporains qui «interrogent» de nouveaux matériaux.

Parmi les artistes sélectionnés, Mohamed Kacimi, né en 1942 à Mekhnès, il vit entre la France et le Maroc. Ses œuvres, composées de pigments naturels et des poudres épaisses, se situent entre abstraction et figuration et sont accompagnées souvent de fragments de poèmes. Abderrahim Yamou est né à Casablanca et vit et travaille à Montreuil (93). Il fait partie de la «nouvelle peinture marocaine». Mahi Binebine, né à Marrakech, peintre et romancier, vit à Paris. Les autres artistes: Abdelkbir Rabii, Saad Hassani, Mohamed Abouelouakar, Miloud Labied, Safaa Erruas, Mostapha Boujemaoui, Jilali Gharbaoui, Ahmed Cherkaoui, Farid Belkahia, Mekki Meghara, Mohamed Melehi, Chaïbia Tallal, Ahmed Louardiri, Mohamed Ben Allal, Hassan El Glaoui, Mohamed Bennani, Tibari Kantour, Ben Ali Rbati, Abdelkrim Ouazzani et Souheil Ben Azouz. (10/1/06)

Related Posts

Deux fois violentées

20/03/2009

Deux fois violentéesLe sociologue Smaïn Laacher se penche avec beaucoup de finesse sur les violences familiales subies par les femmes étrangères et d’origine étrangère en France.

Mahi Binebine “As mascaras”

27/06/2005

Mahi Binebine “As mascaras”On connaissait Mahi Binebine pour ses romans Le sommeil de l’esclave, Cannibales, Pollens. Du 25 juin au 18 Septembre 2005 à Algarve au Portugal, on découvrira le peintre Binebine. Au coeur de sa peinture: un corps qui lutte contre l'exiguïté du cadre, se contorsionne, se rétrécie et s'allonge dans un combat sans fin, aspirant à se libérer des confins du tableau.

Maroc: des milliers de morts anonymes

14/11/2007

Maroc: des milliers de morts anonymesEn se retournant sur la part sombre et manquante de leur histoire, les Marocains découvrent peu à peu, ici et là, dispersés en plusieurs endroit de leur pays, des charniers remontant à des dates différentes et correspondant le plus souvent à des émeutes populaires. Pourquoi et comment la vérité émerge-t-elle seulement maintenant et sera–t-elle faite jusqu’au bout?