interférences - Références marocaines de l’art contemporain

  interférences - Références marocaines de l’art contemporain >>>interférences - références marocaines de l’art contemporain est une opération culturelle qui a réuni, en été 2004, pour la première fois dans l’histoire des actions culturelles en France, des artistes européens issus de l’immigration marocaine. Elle s’est déployée à travers le réseau des institutions d’Amiens métropole et environs sous formes d’expositions, rencontres et colloque… >>>interférences - Références marocaines de l’art contemporain est édité suite à cette opération par les éditions le-RARE sous la direction de Mohamed Rachdi.

Différentes conférences et présentations autour de cet ouvrage sont prévues au Maroc et en France les 2, 5, 6 et 18 mars. Elles seront animées par Mohamed Rachdi, fondateur du Réseau d’Art Recherche et Essai (RARE), artiste et chercheur universitaire oeuvrant pour la diffusion de l’art contemporain.

le 02 mars 2006, présentation du livre >>>interéfrences et conférence sur le thème la production des artistes issus de l'immigration marocaine à l'épreuve de la mondialisation à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech dans le cadre du cycle des conférences annuelles de la Chaire Averroès [Chaire UNESCO d’études Méditerranéennes coordonnée conjointement par l'Université Cadi Ayyad et la Fondazione Laboratorio Mediterraneo (Italie)]
le 05 mars 2006: Présentation de >>>interférences par Mohamed Rachdi dans le cadre du Salon International du Livre de Tanger (Maroc) et table ronde sur le thème: l'artiste et le monde / l'art contemporain. Modérateur: Mohamed Rachdi, intervenants: Daniel Abadie, Fouad Bellamine, Mahi Binebine, Abdelkébir Khatibi, Mohammed Melehi...
le 06 mars 2006: Conférence et présentation du livre à l'École Nationale supérieure des Beaux-Arts de Tétouan.
Av, Mohamed V, Cité Scolaire (Maroc).
le 18 mars 2006: Conférence et présentation du livre à partir de 16 h à la Galerie Mamia Bretesché, 48, rue Chapon 75003 Paris (France).

______________
Mohamed Rachdi
est chercheur en Art et Sciences de l’Art, enseignant à l’Université de Valenciennes (France), artiste et commissaire d’expositions. Il publie des ouvrages sur l’art contemporain, auteur notamment de
Art et mémoire, aux éditions l’Harmattan, collection “Ouverture philosophique”. Rédaction Babelmed
(06/03/2006)

Related Posts

Du «zaïm» au «grand roi»

16/05/2005

Du «zaïm» au «grand roi»Historiquement, selon l’auteur, Hassan II a d’abord été un zaïm en lutte pour le pouvoir. C’est la période qui s’étend du début du règne au milieu des années 70. En cela, il ne différait pas des autres leaders arabes, ni même de ses opposants, qui s’inspiraient d’ailleurs de ces leaders orientaux.

Liberté de la presse au Maroc: la loi change, mais pas les Lignes Rouges

13/07/2007

Liberté de la presse au Maroc: la loi change,  mais pas les Lignes RougesConcocté par le cabinet royal, plusieurs ministères (Intérieur, Communication, Justice) et le Secrétariat général du gouvernement, le projet du nouveau code de la presse marocain présenté par le gouvernement comme une «avancée historique» suscite la polémique. Il devait être entériné avant les élections de septembre 2007 mais rien n'est moins sûr... (article publié par Arab Press Network)

Les cinéastes marocains et «l’avance sur recettes»

04/04/2004

Des discussions âpres sont engagées depuis le début de l’année sur les changements introduits dans les formules de l’aide accordée au cinéma par l’Etat marocain.