Maroc et Portugal: un patrimoine culturel commun

 

Maroc et Portugal: un patrimoine culturel commun
Asilah (Maroc)

Le Maroc et le Portugal peuvent témoigner des relations fortes qu’ils ont entretenues au cours des siècles grâce à l'héritage monumental, accumulé de part et d'autre, essentiellement dans les villes des deux pays.

L’exposition marocaine est divisée en quatre moments: le premier s'articule autour de la période romaine en Méditerranée, sites et objets archéologiques illustrent ce patrimoine d’une richesse exceptionnelle; le deuxième s’ouvre sur la période islamique du Portugal; le troisième est consacré à la présence portugaise sur les côtes marocaines et réunit gravures et photos de fortifications militaires ; enfin le quatrième traite des échanges commerciaux et des traités de paix entre les deux pays, au siècle dernier.

Volubilis, la Tour Hassan, la Koutoubia, Bab Rouah, le Palais national de la ville de Mertola, le Borj de l'horloge à Moura, les zelliges, une mosquée devenue église, des marabouts marocains, le borj d'observation à la squale des Oudayas, Mazagan, Safi, des astrolabes, des aquarelles de grands peintres portugais ayant vécu au Maroc, des objets militaires…composent le beau parcours de cette exposition.

Related Posts

Festival Mawazine 2005

09/05/2005

Festival Mawazine 2005Du 18 au 25 mai Rabat, Maroc La capitale marocaine accueille la 4e édition du festival Mawazine, rythmes du monde, dédié cette année à quatre continents: l’Amérique latine, l’Afrique, l’Europe et l'Asie

Maroc: alerte aux faucons. Entretien avec Nadia Salah, directrice des rédactions d'Eco-Medias

04/09/2007

Nadia Salah, directrice des rédactions d'Eco-Medias a accordé un entretien à Arab Press Network, repris ici dans babelmed. Elle y pointe du doigt les faucons qui menacent la liberté de la presse, dénonce les financements occultes, explique pourquoi les gratuits sont voués à une courte vie et dévoile le tout dernier projet de son groupe qui a fait de la diversification son mot d'ordre.

Reforme du statut de la femme au Maroc: un bilan (II)

29/03/2006

Reforme du statut de la femme au Maroc: un bilan (II)L’ancienne Moudawana, avec le peu de droit qu’elle accordait aux femmes, n’était pas appliquée. L’histoire nous a montré que l’expérience se nourrit de ses échecs. Peut-on se demander à juste titre, si ces différentes phases ont été pensées à l’avance comme un préalable au nouveau Code de la Famille et par là même une étape cruciale vers le chemin de la démocratie? Dans l’affirmative et au-delà de son effectivité, les Marocaines et les Marocaines pourront peut être songer à un avenir sous de meilleurs auspices.