«La poésie en ses jardins», les Rencontres de poésie de Marrakech

  «La poésie en ses jardins», les Rencontres de poésie de Marrakech Compte tenu de la place qu’occupent les jardins dans la poésie, mais aussi de l’existence à Marrakech des derniers jardins historiques du monde arabe, «La Poésie en ses jardins» a été retenu comme thème pour ces rencontres. Les plus grands poètes du monde francophone, arabophone et berbérophone, le peintre Yamou, les passeurs de poèmes, les éditeurs, les libraires, les musiciens et les intellectuels célébreront pendant quatre jours avec leurs mots, leurs couleurs et leur musique la cité jardin. Les lectures de poésie, seront accompagnés comme chaque année d'hommages, de tables rondes, d’expositions, d’ateliers et d'animations variées. Des éditeurs seront conviés au marché de la poésie organisé dans les jardins de l'Institut.

Des poètes prestigieux de France, du Maroc, d’Iraq, du Royaume de Bahrein, du Liban, participeront à l’évènement. Ainsi, Bernard Noel (France), Jean-Pierre Siméon (France), Mohammed Bennis (Maroc), Qassim Haddad (Bahrein) Ali Abdulla Khalifa (Bahrein), Mostafa Nissaboury (Maroc), Youssef Saadi (Irak) seront présents et animeront les différentes lectures prévues pour ces Rencontres.

Organisée par l’Institut francais de Marrakech, en partenariat avec l'Institut du Monde arabe, la revue Qantara, la Maison de la poésie du Maroc et "the National Cultural Forum" du Royaume de Bahrein, ces Rencontres Internationales de poésie salueront l’arrivée des beaux jours. Elles se tiendront du 30 mars au 1 avril 2006 à Marrakech, entre les locaux et les jardins de l’Institut français, le café littéraire Dar Cherifa, le magnifique pavillon de la Ménara, le somptueux Jardin Majorelle dont les bleus claquent dans la verdure des allées et de nombreux autres lieux tout aussi enchanteresques. Rédaction Babelmed
(29/03/2006)

Related Posts

Casa Negra, le mythe détourné

03/01/2009

Casa Negra,  le mythe détournéEpoustouflant, vivant, dur et même cruel parfois, le dernier film de Nourreddine Lakhmari ne laisse pas indifférent.

Goodbye Marocco

29/01/2013

gomar_110A l’occasion de la sortie du dernier film de Nadir Moknèche «Goobye Marocco», l’Aflam organise en présence du réalisateur une avant-première suivi d’un débat animé par Tahar Chikhaoui. Elle présente également un entretien entre? Benjamin Stora et Nadir Moknèche.

Aadel Essaadani: engagement et lucidité

06/09/2010

Aadel Essaadani: engagement et luciditéMilitant infatigable, Aadel Essaadani est l’un des acteurs clés de la vie culturelle casablancaise. Un homme qui, de ses multiples expériences, a nourri une vision forte du rôle de la culture.