Regards (de) Marocains sur le monde

  Regards (de) Marocains sur le monde L'Eglise du Sacré Cœur de Casablanca accueille du 5 au 30 janvier une exposition photographique intitulée «Regards (de) marocains sur le monde», organisée par l'Institut Français de Casablanca en collaboration avec le Goethe Institut, l'Institut Cervantes, la Délégation Wallonie-Bruxelles, avec le soutien de la Wilaya du Grand Casablanca et la Ville de Casablanca.
Cette exposition qui propose des reportages à travers des photos de cinq photographes marocains a pour objectif de surprendre et sensibiliser le public à une nouvelle démarche, celle du monde vu par les marocains. Elle souhaite aussi introduire au prochain «Mois de la photo de Casablanca» auquel participeront une dizaine de photographes marocains.
Dès à présent, cette exposition invite le public à un voyage entre Barcelone, Berlin, Bruxelles, Saint-Malo et Tokyo présenté par cinq photographes. Il s'agit de Fouad Maâzouz, jeune globe trotter actuellement en résidence à La Cité des Arts de Paris, qui présente son regard sur Berlin ; Leïla Ghandi, actuellement en voyage au Tibet, qui propose son regard sur la Chine ; Aicha Ettaleb, juriste de formation, vivant entre Bruxelles et Rabat, qui nous fait découvrir son paisible coin de Bruxelles ; Zhor Mekouar, qui recherche un jumelage de lumières avec Essaouira, expose sa vision de Saint Malo ; enfin Mohamed Fariji, résidant depuis un an dans une galerie de Barcelone, nous fait visiter un Derb Ghallef espagnol.

Une table ronde sera également au programme le 16 janvier à 19h00 autour du voyage et du désir d'ailleurs.
Rédaction Babelmed
(15/01/2007)

Related Posts

Said Lahssini drôle, rebel et fantastique

02/02/2006

Said Lahssini drôle,  rebel et fantastiqueGalerie Matisse de Marrakech, du 27 janvier au 11 février 2006 Saïd Lahssini, iconoclaste de la défiguration, amer, réaliste sans illusions, livre en partage pour cette exposition à Marrakech des «fantasmes» qui restent disciplinés et toujours d’une haute facture. Sa peinture puise dans le fantastique et dans notre imagerie hallucinatoire pour interpeller plus activement notre conscience.

Un rapport accablant sur la situation des enfants de la rue marocains à Melilla

18/09/2016

melilla-110Dans l’enclave espagnole, les mineurs étrangers non-accompagnés, en majorité marocains, sont régulièrement maltraités. Une situation tristement connue mais dépeinte cette fois-ci en détail par l’association espagnole Harraga dans un récent rapport. (Ebticar/le Desk)

Un partenaire de choix, la Summit Foundation

25/09/2011

Un partenaire de choix,  la Summit FoundationL’association qui existe depuis dix ans a mis en place l’ecobox, une sorte de mini poubelle de poche qui peut également servir de cendrier pour mégots, chewing-gum et autres petits déchets.