Band of Gnawa

  Band of Gnawa Band of Gnawa évoque le fameux groupe "Band of Gypsys" crée par Jimi Hendrix en 1969. De nombreux artistes et groupes rock des années 70, tels que Hendrix, Led Zeppelin, les Beatles ont été directement influencés par les musiques d’Afrique, du Maghreb et particulièrement par celles des Gnawa

Initié par Loy Ehrlich (Hadouk Trio) avec Louis Bertignac (Téléphone), Cyril Atef (M, Bumcello), Akram Sedkaoui et un jeune maâlem (maître) gnawi d'Essaouira, BAND OF GNAWA revisite quelques grands standards de Rock'n'roll des 70's (entre autres: Come Together des Beatles, Message to Love d’Hendrix, Sympathy of the Devil des Stones etc.), avec la volonté d'un véritable métissage avec les musiques gnawa dont ces groupes se sont souvent inspirés.
Band of Gnawa c’est tout d’abord une création musicale avec 4 musiciens gnawa et 4 musiciens d’influence pop rock: Loy Ehrlich, initiateur et directeur du projet, au clavier et à la basse; Louis Bertignac, à la guitare; Cyril Atef, à la batterie et aux percussions; Akram Sedkaoui, au chant; Saïd Boulhimas, talentueux jeune maâlem d’Essaouira, au Gumbri (basse traditionnelle), accompagné de ses 3 musiciens, aux chœurs et aux percussions.

C’est aussi une résidence d'artistes, du 3 au 9 juin 2007, qui réunira tous les musiciens à Essaouira.

C’est enfin deux concerts. Le premier au Festival Gnaoua et Musiques du Monde à Essaouira le 21 juin. "Band of Gnawa" donnera sa première représentation publique sur la grande scène du Festival, à l'occasion de la célébration des 10 ans du festival et de la fête de la musique
Le second à Paris, le 27 juin, au Cabaret sauvage du Parc de la Villette.

Rédaction Babelmed
(05/06/2007)

Related Posts

On ne rigole plus au Maroc…

11/01/2007

On ne rigole plus au Maroc…Les élections législatives marocaines approchent à grands pas. La liberté de la presse marocaine, en revanche, régresse tous les jours un peu plus. Après les condamnations de «Demain», magazine d’Ali Lmrabet et du «Journal Hebdomadaire», c’est aujourd’hui au tour du nouvel hebdomadaire arabophone «Nichane» de subir de lourdes condamnations pour «atteinte à la religion islamique» et «publication et distribution d’écrits contraires à la morale et aux mœurs».

3e édition de la Biennale Internationale «Arts in Marrakech»

11/11/2009

3e édition de la Biennale Internationale «Arts in Marrakech»La 3e édition de la Biennale “Arts in Marrakech” sera présente dans divers endroits de la ville marocaine, du 19 novembre 2009 au 20 janvier 2010.

L’Boulevard, l’incontournable rendez-vous des musiques urbaines au Maroc

14/11/2013

boule 110Créé en 1999 par l’irréductible duo : Mohamed Merhari dit Momo et Hicham Bahou, L’Boulevard est vite devenu un laboratoire de recherche des musiques urbaines alternatives au Maroc. Il revient après une éclipse qui aura duré deux années.