Maroc: des milliers de morts anonymes

Maroc: des milliers de morts anonymes De l’usage des charniers au Maroc (I)
Le mot charnier désignait dans le passé un lieu de sépulture commun, socialement admis. Dans son acception moderne, le terme désigne plutôt une fosse commune où on enterre les morts à la hâte ou dans le secret.
Maroc: des milliers de morts anonymes
De l’usage des charniers au Maroc (II)
Qu’est-ce qui a décidé l’Etat marocain à révéler l’existence de ces charniers ? Et pourquoi aussi tardivement? L’hypothèse qu’on n’en connaissait pas l’existence est invraisemblable, bien sûr.

Related Posts

Mohamed Amine Sbihi: «Ce gouvernement ne sera jamais liberticide»

13/04/2012

Mohamed Amine Sbihi: «Ce gouvernement ne sera jamais liberticide»Il a reçu un bon accueil en remplaçant Bensalem Himmich au poste de ministre de la Culture au Maroc. Les progressistes ont même poussé un soupir de soulagement en voyant ce portefeuille confié à un homme issu du parti communiste marocain et non à un islamiste du Parti de la Justice et du Développement (PJD).

Saïb Musette: "L'Algérie doit commencer à organiser ses flux migratoires comme le font déjà la Tunisie et le Maroc".

19/03/2016

saib 110Pour le sociologue et chercheur au Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (CREAD), Mohamed Saib Musette, il faut arrêter de vouloir lutter contre la migration pour recadrer ce phénomène dans l’ère de la mondialisation, créer les conditions nécessaires et mettre en place une organisation des départs et des retours des compétences maghrébines. (Ebticar/Radio M)

La Fabrique Culturelle des Abattoirs a deux ans

02/05/2011

La Fabrique Culturelle des Abattoirs a deux ansEn deux ans, ces lieux ont accueilli plus de 60 activités couvrant différentes disciplines artistiques et cumulant près de 400.000 participants.