Salon international du livre de Tanger 12e édition

 

 

Salon international du livre de Tanger 12e éditionLe prochain Salon international du livre de Tanger se tiendra du mercredi 27 février au dimanche 2 mars 2008 au Palais des Institutions italiennes, ou Palais Moulay Hafid, sous le thème "Identités fugitives - traductions, frontières, diversité" . Le commissaire du salon, Omar Berrada, invite à assister, tous les jours de 10h à 19h30 à diverses tables rondes, dialogues et conférences au cours desquels seront abordés les thèmes suivants: «langues de la littérature marocaine», «géopolitique, géopoétique», «l'islam au quotidien», «Bagdad au Xème siècle : la science et la philosophie», «la méditerranée des femmes» et «écriture et migrations».

 

 

Les personnalités qui animeront cette 12e édition comptent notamment Zakya Daoud, Gilles Clément, Abdelfattah Kilito, Barbara Cassin, Hassan Najmi, Pascale Casanova, Stefania Pandolfo, Rachid Benzine, Abdellah Zrika, Wassyla Tamzali, Frédéric Boyer, Emmanuel Hocquard, Ahmed Assid, Thierry Fabre, Daniel Maximin, Pierre Joris, Ahmed Djebbar et Abdesselam Cheddadi. Sera également proposé un hommage au romancier Driss Chraïbi, décédé l'année dernière.

 

En marge des débats, des soirées seront également organisées. Un concert de Rachid Ben Abdeslam et l'ensemble Zéphyr, une exposition de Mounir Fatmi à la Galerie Delacroix de Tanger, ainsi qu'une avant première du prochain film de Philippe Faucon seront proposés.

 

 



Renseignements:
+212 (0)39 34 11 76
silt2008@ifnord.ma

 

 

 

Rédaction Babelmed
(13/02/2008)

 

 

Related Posts

Le Maroc en route vers la révolution?

08/03/2011

Le Maroc en route vers la révolution? Les noms de végétaux fleurissent dans le monde arabe, au Maroc, la révolution baptisées « des coquelicots » est espérée par certains et rejetées par d’autres. Le Royaume observe, scrute, se renseigne mais, pour l’heure, le vent de liberté du Maghreb a du mal à souffler sur le Maroc.

Génération M6: jeunesse désenchantée

06/03/2010

Génération M6: jeunesse désenchantéeIls s’appellent Simo, Meriem ou Marwane. Ils se disent réalistes, se voient leaders dans leurs métiers d’ici dix ans. D’autres rêvent d’être parents. Mais derrière ces notes d’espoir, beaucoup de pessimisme apparaît dans leurs propos. Enquête auprès de dix jeunes citadins.

Maroc: les médias de la haine pourraient déstabiliser le pays

22/02/2008

Maroc: les médias de la haine pourraient déstabiliser le paysL'affaire du «prétendu mariage homosexuel de Ksar El Kebir», révélé en novembre dernier par le quotidien arabophone Al Massae, continue d'alimenter un vif débat au sein de la presse marocaine.