Salon international du livre de Tanger 12e édition

 

 

Salon international du livre de Tanger 12e éditionLe prochain Salon international du livre de Tanger se tiendra du mercredi 27 février au dimanche 2 mars 2008 au Palais des Institutions italiennes, ou Palais Moulay Hafid, sous le thème "Identités fugitives - traductions, frontières, diversité" . Le commissaire du salon, Omar Berrada, invite à assister, tous les jours de 10h à 19h30 à diverses tables rondes, dialogues et conférences au cours desquels seront abordés les thèmes suivants: «langues de la littérature marocaine», «géopolitique, géopoétique», «l'islam au quotidien», «Bagdad au Xème siècle : la science et la philosophie», «la méditerranée des femmes» et «écriture et migrations».

 

 

Les personnalités qui animeront cette 12e édition comptent notamment Zakya Daoud, Gilles Clément, Abdelfattah Kilito, Barbara Cassin, Hassan Najmi, Pascale Casanova, Stefania Pandolfo, Rachid Benzine, Abdellah Zrika, Wassyla Tamzali, Frédéric Boyer, Emmanuel Hocquard, Ahmed Assid, Thierry Fabre, Daniel Maximin, Pierre Joris, Ahmed Djebbar et Abdesselam Cheddadi. Sera également proposé un hommage au romancier Driss Chraïbi, décédé l'année dernière.

 

En marge des débats, des soirées seront également organisées. Un concert de Rachid Ben Abdeslam et l'ensemble Zéphyr, une exposition de Mounir Fatmi à la Galerie Delacroix de Tanger, ainsi qu'une avant première du prochain film de Philippe Faucon seront proposés.

 

 



Renseignements:
+212 (0)39 34 11 76
silt2008@ifnord.ma

 

 

 

Rédaction Babelmed
(13/02/2008)

 

 

Related Posts

Partir, de Tahar Ben Jelloun

12/07/2006

Partir,  de Tahar Ben JellounAu moment où une vaste conférence ministérielle sur la maîtrise des flux migratoires se conclut à Rabat, la lecture du dernier ouvrage de prolixe écrivain marocain donne à entendre une autre voix. Nul ne sait quand et comment les paroles lisses de la diplomatie mettront un peu d’humanité sur la tragédie quotidienne des clandestins venus d’Afrique, en attendant Tahar Ben Jelloun nous livre, en version romancée certes, un peu de l’imaginaire et du désir de tous ceux qui, du côté de Tanger, rêvent de «brûler» le détroit et de tenter leur chance vers l’Espagne et la vaste Europe.

On ne rigole plus au Maroc…

11/01/2007

On ne rigole plus au Maroc…Les élections législatives marocaines approchent à grands pas. La liberté de la presse marocaine, en revanche, régresse tous les jours un peu plus. Après les condamnations de «Demain», magazine d’Ali Lmrabet et du «Journal Hebdomadaire», c’est aujourd’hui au tour du nouvel hebdomadaire arabophone «Nichane» de subir de lourdes condamnations pour «atteinte à la religion islamique» et «publication et distribution d’écrits contraires à la morale et aux mœurs».

Quand l’histoire sert d’alibi au reniement

16/05/2005

Quand l’histoire sert d’alibi au reniementOn n’a pas besoin d’être un intellectuel engagé (au sens sartrien) pour avoir une haute idée de la liberté et des droits de l’individu, pour s’émouvoir devant le spectacle de l’injustice ou l’exercice de l’arbitraire.