Prix de Tanger pour la création poétique

 

Prix de Tanger pour la création poétiqueAfin de promouvoir la création artistique et de favoriser la communication culturelle, L’Association des Jeunes Créateurs de Tanger organise le 8ème concours de poésie, baptisé pour sa 8ème édition (Avril 2008) en hommage aux grands poètes arabes : SALAH ABDESSABOUR de l’Egypte et ABDELKRIM TABBAL du Maroc, ouvert aux jeunes créateurs de moins de 35 ans dans les langues suivantes : Arabe, Français, Anglais et Espagnol.
Le jury sera composé d’hommes de lettres et de professeurs universitaires qui veilleront sur l’évaluation et l’attribution des prix.
Prix du premier recueil : 5.000 DH (dans chacune des langues du concours)
Prix du premier poème : 2.500 DH (dans chacune des langues du concours)
Conditions :
Demande de participation (manuscrite) avec adresse, Tél., fax, Email, ….
Copie (légalisée) de la carte d’identité
Deux photos
Deux copies du recueil présenté, dactylographié ou imprimé et dont la date d’édition – pour les recueils diffusés – ne dépassent pas 4 ans
Trois copies des trois poèmes présentés au concours
Une déclaration sur l’honneur qu’il n’a été décerné au candidat aucun prix littéraire pour le recueil ou le poème présenté.
-
Association Des Jeunes Créateurs
B.P. 1099
90000 Tanger
MAROC
E-mail: ajct_maroc@yahoo.fr

 


(24/10/2008)

 

Related Posts

Festival Gnaoua et Musiques du Monde

05/05/2005

Festival Gnaoua et Musiques du MondeDu 23 au 26 juin 2005 Essaouira, Maroc Le patrimoine et la spiritualité des Gnaoua du Maroc ainsi que les rencontres musicales dans ce «carrefour d'échanges et de dialogues»: telle est, selon les organisateurs, la «formule magique» du Festival Gnaoua et Musiques du Monde qui fête cette année son 8ème anniversaire.

Festival Jazz aux Oudayas

18/05/2005

Festival Jazz aux OudayasDu 27 au 31 mai 2005 Rabat (Chellah), Maroc Les villes marocaines vibrent en cette fin du mois de mai au son de la musique jazz… Tanger lance TanjaJazz et Rabat ouvre le portes à son célèbre festival «Jazz aux Oudayas»

Maroc, l’homosexualité n’est plus un tabou

22/05/2012

homo_110L’interdiction d’importer le roman de Mohamed Laftah, Dernier combat du capitain Ni’mat est directement liée à son l’histoire, celle d’un ancien capitaine de l’armée de l’air égyptienne qui se découvre homosexuel