Les Nuits de la Méditerranée à Tanger

 

Les Nuits de la Méditerranée à TangerLa programmation musicale témoigne d’une volonté d’ouverture et de rencontres, avec le souci permanent d’élargir et de fidéliser le public et d’entretenir avec lui et les artistes invités un lien privilégié. Cette édition incitera une nouvelle fois au voyage et contribuera à dynamiser l’image, la notoriété et l’économie de la Région Nord du Royaume.

Les nuits au programme :

Nuit théâtrale
Dhakira, le projet arabe de Shakespeare Pièce de théâtre

Nuit Africaine
Séckou Keita Quintet

Nuit Orient/Occident
Camélia Montaserre
Mor Karbasi

Nuit Maghreb
Al’ma

Nuit Espagnole
Cómplices

Nuit Palestinienne
Le Trio Joubran, Hommage au poète Mahmoud Darwish

En avant-programme du festival Mardi 30 juin à 20h - Nuit théâtrale à la salle Beckett
Dhakirah, le projet arabe de Shakespeare mise-en-scène de Mervyn Willis

Conçu et mis en scène par le metteur en scène américano-britannique Mervyn Willis, Dhakirah, le Projet Arabe de Shakespeare est un projet artistique multiculturel qui réunit l’Orient et L’Occident en intégrant des écrivains, acteurs, musiciens et designers du Royaume Uni,de Syrie et du Maroc. Dhakirah réuni sept scènes issues de l’oeuvre de William Shakespeare ainsi que des textes du poète syrien aujourd’hui disparu Nizar Qabbani et de l’écrivain contemporain marocain Youssouf Amine Elalamy. La pièce est interprétée en trios langues par une troupe de jeunes talents marocains.

A lire ci-dessous le programme détaillé des nuits de Tanger

 


 

Related Posts

Les grivoiseries du mois d’avril dans la presse

07/05/2004

Les grivoiseries du mois d’avril dans la presseOn dit que les Marocains ne lisent pas la presse? C’est vrai en général. Mais il leur arrive parfois, comme en ce mois d’avril, de fréquenter assidûment les kiosques, de s’arracher certaines publications. A quelques jours d’intervalle, deux publications furent épuisées, en l’espace de quelques heures. Ce qui est un phénomène rare au Maroc. Et lorsqu’on ne trouvait plus les journaux, des amis serviables en faisaient des copies et nous les faxaient. Pendant plusieurs jours, les gens, qui raffolent des histoires sortant de l’ordinaire, ne parlaient que du contenu des articles de ces journaux. Plus sérieusement, la presse en ce mois d’avril s’est surtout préoccupée des réformes constitutionnelles en perspective. Tout le monde en parle, à droite comme à gauche, l’Etat comme la société civile. A force d’en parler, on va peut-être finir par les engager, ces réformes tant attendues.

Festival Mawazine 2005

09/05/2005

Festival Mawazine 2005Du 18 au 25 mai Rabat, Maroc La capitale marocaine accueille la 4e édition du festival Mawazine, rythmes du monde, dédié cette année à quatre continents: l’Amérique latine, l’Afrique, l’Europe et l'Asie

Emigration clandestine: la société civile à la rescousse

01/06/2010

Emigration clandestine: la société civile à la rescousseA Larache, deux associations, Pateras de la vida et l’Association marocaine des droits humains ont dès le départ tiré la sonnette d’alarme sur un phénomène aussi complexe que dramatique.