FTM. Casablanca sous les projecteurs!

 

FTM. Casablanca sous les projecteurs! Le film: Number One c’est Aziz, macho chez lui comme au travail jusqu’au jour où, frappé par le sortilège, il devient féministe malgré lui.

FTM. Casablanca sous les projecteurs!La réalisatrice, Zakia Tahiri (plus connue comme actrice) a fait de cette fable une comédie pétillante et émouvante avec en toile de fond les batailles pour l’émancipation des femmes et en prime une brochette d’acteurs, stars de la TV marocaine.


Un livre et un film à découvrir absolument. Des auteurs à rencontrer.
lundi 1er février à Grasse.
18h30 Palais des Congrès Rencontre et signature avec Mahi Binebine
20h30 Cinéma Studio projection de Number One en présence de Zakia Tahiri, la réalisatrice (entrée ciné 5,50)

FTM. Casablanca sous les projecteurs!Le livre: une bande de gamins et leur club de foot Les Etoiles dans le bidonville de Sidi Moumen avec une décharge de 100 ha pour horizon. L’histoire se déroule juste avant les attentats de mai 2003.

C’est le sujet du livre évènement que Mahi Binebine nous offre en cette rentrée 2010 : Les étoiles de Sidi Moumen (Flammarion) ou comment on devient une bombe humaine.
 
FTM. Casablanca sous les projecteurs!Artiste plasticien de renommée mondiale, ancien prof de maths, l’auteur confirme, avec ce 8ème livre, son talent d’écrivain tant il réussit, avec un sujet à risque, à capter le lecteur jusqu’au bout, sans pathos, ni culpabilité, ni complaisance. Une écriture tout en finesse pour une histoire forte ou la candeur de l’enfance le dispute à la terreur des « saigneurs ».

Mahi Binebine poursuivra sa tournée avec le FTM à Marseille, Gardanne, Ajaccio et Bastia.

 



Possibilité d’interview
Contacts / Renseignements
Latifa Madani
04 93 36 28 18
ftmed@wanadoo.fr
www.ftmed.org

 


 

(27/01/2010)

 

 

 

Related Posts

Les raisons de la colère

06/12/2011

Les raisons de la colèreAprès neuf mois de manifestations et une réforme constitutionnelle, le Maroc vient d’élire un nouveau parlemement, au quart islamiste. Mais il est loin d’avoir réglé les problèmes politiques, sociaux et économiques qui ont poussé sa jeunesse dans la rue.

La Bibliothèque nationale du Maroc

29/11/2008

La Bibliothèque nationale du MarocLa Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc a définitivement ouvert ses portes à Rabat. Contemporaine, ultra-sophistiquée, dédiée à la conservation et à la recherche, va-t-elle réussir à palier aux besoins cruels de bibliothèques de proximité dans un Maroc où on ne lit plus?

La kafala, une adoption qui n’en est pas une

08/08/2012

kalafa_110

Aujourd’hui encore, dans la quasi-totalité des pays musulmans, c’est la kafala qui permet à des adultes de recueillir des mineurs abandonnés en conformité avec le droit islamique.