Allons au théâtre!

 

 

 

 

 

Allons au théâtre!
Du 9 au 18 avril 2010 , la Fondation des Arts Vivants met à l’honneur le théâtre marocain dans sa diversité, à l’occasion du Festival «Allons au théâtre». Elle accueille des troupes venues de différentes villes du pays (Rabat, Casablanca, Marrakech, Mohammedia, Al Hoceima…), les vétérans et grandes figures de la scène nationale, mais aussi les toutes dernières expériences venues enrichir le théâtre marocain.
Le festival investira plusieurs espaces: les théâtres de Casablanca (centre ville & périphérie) et, pour la première fois, les Abattoirs ainsi que la place Mohamed V.
Autres nouveautés de cette programmation: du théâtre amazigh, un spectacle de rue et une rencontre autour de la scène théâtrale marocaine, de ses enjeux actuels et de ses perspectives. Les spectateurs pourront assister à une quinzaine de spectacles au total, en darija, en amazigh, et en français, autour d’une programmation des plus éclectiques.

Cette édition originale s’inscrit dans la continuité d’une démarche participative de partage et d’échange et qui, tout en souhaitant brasser différentes formes et expériences de théâtre pour potentialiser les énergies, se veut fédératrice et accessible au plus grand nombre.
A Casablanca… «Allons tous au théâtre» !

Programme complet sur: www.fondationdesartsvivants.ma
Infoline : 06 760 888 00
Prix des billets : 20 dh - 10 dh pour les étudiants

 

 

 

 

 

Related Posts

Chère huile d’argan

26/01/2007

Chère huile d’arganDans le sud-ouest du Maroc, région de prédilection de l’arganier, on a coutume de donner au nouveau-né à peine sorti du ventre de sa mère une cuillerée du précieux nectar que l’on extrait du fruit de cet arbre épineux. Une façon très locale de souhaiter longue vie au nourrisson mais aussi la preuve de la grande valeur diététique de l’huile d’argan.

Un «électron libre» naît au Maroc

09/03/2005

Un «électron libre» naît au Maroc«Electron libre» est le nom de la première revue internationale de poésie au Maroc, qui vient de voir le jour sous les auspices des Editions Marsam et de son directeur - poète Jalal Hakmaoui.Elle propose les poèmes traduits en français d'une vingtaine d'auteurs, marocains, ou étrangers

Quand le makhzen loue les services de Thales

12/11/2005

Quand le makhzen loue les services de ThalesAu Maroc, nous pensions être déjà bien surveillés. En effet, jamais un mariage ne fut autant réussi que celui entre les structures archaïques du makhzen et la conception jacobine de l’Etat héritée de la présence des Français au Maroc. Aujourd’hui, c’est encore la France qui devrait prêter ses services au Maroc pour le fichage électronique de sa population.