Allons au théâtre!

 

 

 

 

 

Allons au théâtre!
Du 9 au 18 avril 2010 , la Fondation des Arts Vivants met à l’honneur le théâtre marocain dans sa diversité, à l’occasion du Festival «Allons au théâtre». Elle accueille des troupes venues de différentes villes du pays (Rabat, Casablanca, Marrakech, Mohammedia, Al Hoceima…), les vétérans et grandes figures de la scène nationale, mais aussi les toutes dernières expériences venues enrichir le théâtre marocain.
Le festival investira plusieurs espaces: les théâtres de Casablanca (centre ville & périphérie) et, pour la première fois, les Abattoirs ainsi que la place Mohamed V.
Autres nouveautés de cette programmation: du théâtre amazigh, un spectacle de rue et une rencontre autour de la scène théâtrale marocaine, de ses enjeux actuels et de ses perspectives. Les spectateurs pourront assister à une quinzaine de spectacles au total, en darija, en amazigh, et en français, autour d’une programmation des plus éclectiques.

Cette édition originale s’inscrit dans la continuité d’une démarche participative de partage et d’échange et qui, tout en souhaitant brasser différentes formes et expériences de théâtre pour potentialiser les énergies, se veut fédératrice et accessible au plus grand nombre.
A Casablanca… «Allons tous au théâtre» !

Programme complet sur: www.fondationdesartsvivants.ma
Infoline : 06 760 888 00
Prix des billets : 20 dh - 10 dh pour les étudiants

 

 

 

 

 

Related Posts

Quand Justice et Développement prend le parti du diable

11/06/2012

just_110Le discours officiel du parti islamiste Justice et Développement a changé, quelques mois après une écrasante victoire lors des dernières législatives marocaines qui l’a conduit à constituer avec d’autres partis le nouveau gouvernement.

Où sont les richesses?

06/10/2014

dirham 110tazzina 30x30abstractLa monarchie marocaine sous le microscope de la société civile. «Appel pour le lancement d’un dialogue national sur la question du développement entravé au Maroc».

Said Lahssini drôle, rebel et fantastique

02/02/2006

Said Lahssini drôle,  rebel et fantastiqueGalerie Matisse de Marrakech, du 27 janvier au 11 février 2006 Saïd Lahssini, iconoclaste de la défiguration, amer, réaliste sans illusions, livre en partage pour cette exposition à Marrakech des «fantasmes» qui restent disciplinés et toujours d’une haute facture. Sa peinture puise dans le fantastique et dans notre imagerie hallucinatoire pour interpeller plus activement notre conscience.