Reaper Sound Records, premier label algérien indépendant de musique

ping-pong-545pp1

 

Un groupe de jeune joue au Ping Pong dans une grande salle. Sur la porte d’entrée, est inscrit le mot «incubateur». Nous sommes au Cyber parc de Sidi Abdallah, à 25 km à l’ouest d’Alger, les jeunes autour de la table sont des porteurs de projets en phase d’incubation. La table de Ping Pong se trouve dans un des espaces récréatifs de la nouvelle cité technologique de la capitale.

Ils sont deux à porter le désir de produire des musiciens indépendants de la scène algérienne. Ils sont conscients de la difficulté de se faire une place dans le monde du label musical déjà tout acquis aux anciennes maisons de productions telles que Sun house édition, Disco Maghreb et d’autres majors. Mais qu’à cela ne tienne : les deux amis Zakaria Mohamed Brahami et Omar Haddad se sont lancés à corps perdus dans une aventure périlleuse et inédite en Algérie.

 

//VIDEO "Reaper Sound Records, Premier label indépendant de musique Algérien."

 

Reaper Sound Record (RSR) s’oriente essentiellement vers des jeunes artistes en mal de soutien et de financement : métal, rap, blues, rock, musique moderne, et même de l’instrumental. RSR est un label engagé.

 

ping-pong-545pp2

 

Les fondateurs défendent une vision indépendante et libre de la création, une liberté face à l’état comme source de financement, mais aussi une liberté face à l’ambiance artistique actuelle qui suffoque sous le diktat de la production commerciale.

 


 

Reportage vidéo

Badra Hafiane / Nabil Alloua

Liens

https://www.facebook.com/search/top/?q=mayhem%27s%20art%20and%20music

https://www.facebook.com/MayhemCorporation/

Related Posts

Souad Massi chante sa Méditerranée

13/05/2005

Souad Massi chante sa MéditerranéeElle arrive sur scène avec sa dégaine d’adolescente, sa guitare sagement posée sur son ventre de future maman. Très vite son cocktail de rythme, de simplicité et de virtuosité séduit. Sa voix veloutée emplit la belle salle boisée de l’auditorium de Rome. Le public se déplace, chante, danse, en redemande. Interview d’une star qui ne voudrait pas en être une.

Lettre à ma sœur*, film de Habiba Djahnine, ou l’Algérie racontée à l'absente

16/11/2006

Lettre à ma sœur*,  film de Habiba Djahnine,  ou l’Algérie racontée à l'absenteLe 15 février 1995, à Tizi Ouzou, Nabila Djahnine, présidente de l’association Thighri N'tmetout, tombait sous les balles d’un groupe armé. Crime politique, la mort de Nabila Djahnine n’en demeure pas moins une interrogation. Lettre à ma sœur, réalisé par Habiba Djahnine, est un long arrêt sur cette question, encore béante aujourd'hui, un récit dépouillé de l’Algérie actuelle, adressé à la défunte.

«Gerboise bleue»

22/02/2009

«Gerboise bleue»Entretien avec Djamel Ouahab, le réalisateur du documentaire "Gerboise bleue" sur les essais nucléaires français en Algérie.