Ajouter toujours ajouter, ne jamais soustraire

Goy 545
Ajouter toujours ajouter, ne jamais soustraire | babelmed | culture méditerranéenne
L’écrivain Juan Goytisolo vient de nous quitter, abandonnant l’archipel critique qu’il avait construit sur plusieurs décennies afin de penser le monde arabe et l’Europe dans une perspective rigoureuse et sans concession. Nous republions ce long article qu’il écrivit il y a treize ans, offrant aux lecteurs son regard prémonitoire. Suivent également plusieurs contributions lui étant consacrées dont un bel entretien, en espagnol, avec l’écrivain colombien Santiago Gamboa.
   
Juan Goytisolo. Le soi, le monde et la création littéraire. Entretien avec Yannick Llored | babelmed | culture méditerranéenne
«Chez Goytisolo, l’interrogation constante sur le parcours personnel, les positions critiques sur la culture espagnole et le regard porté sur les conflits et les enjeux contemporains en lien avec les processus historiques occupent une place décisive dans son écriture.»
   
Mémorial d’une Littérature mudéjare espagnole | babelmed | culture méditerranéenne
   
Paisajes después de la batalla | babelmed | culture méditerranéenne
Conversación con Juan Goytisolo. Asentado en las sólidas ramas del árbol de la literatura, el último de los escritores mudéjares españoles expone sus puntos de vista sobre la tradición literaria, la cultura árabe y los peligros del mundo actual.
   
 

Related Posts

Deux nouvelles anthologies poétiques de la poésie arabe

26/09/2011

Deux nouvelles anthologies poétiques de la poésie arabeLe Chant d'al-Andalus est une anthologie poétique publiée dans la collection Sindbad (Editions Acte Sud), qui propose également une autre anthologie: Éloges du Prophète, un regard sur l'image et la place de Muhammad dans la poésie arabe.

L’écrivain algérien Djilali Bencheikh reçoit le Prix de l’Afrique méditerranéenne / Maghreb

05/12/2007

L’écrivain algérien Djilali Bencheikh reçoit le Prix de l’Afrique méditerranéenne / MaghrebLe 36ème Prix de l’Afrique méditerranéenne / Maghreb a été attribué à Djilali Bencheikh pour son roman Tes yeux bleus occupent mon esprit (éditions elyzad) par l’Association de Ecrivains de langue française (A.D.E.L.F.)

Le Striptease des Shéhérazades

07/03/2005

fadwa 110Confinées dans la catégorie des odalisques langoureuses, les Orientales ont dû trop longtemps laisser aux Orientalistes le loisir de projeter sur elles leurs propres fantasmes. Depuis une quinzaine d’années émerge une génération de «Nouvelles Shéhérazades» qui se réapproprient la représentation du corps féminin.