MAAM, Musée de l’Autre et de l’Ailleurs de Metropoliz

//©babelmed

Au départ une vieille fabrique de saucisson désaffectée : la Fiorucci, occupée en mars 2009 par des familles Rom délogées du plus grand campement d’Europe démantelé par la Mairie de Rome, et rejointes par d’autres familles d’Italiens, Marocains, Péruviens, Roumains, Ukrainiens…

//©babelmed

Plus de 200 personnes, une soixantaine de familles, s’installeront au 913 de la «via Prenestina» avec une détermination qui va au-delà de la survie des démunis et conflue dans une lutte citoyenne pour le droit au logement.

//©babelmed

Ce combat est soutenu par l’organisation romaine BPM, Blocchi Precari Metropolitani (Blocs Précaires Métropolitains), dénomination qui sonne comme un vrai pied de nez à l’autre BPM (Banca Pololare di Milano), « banque-symbole de l’impitoyable économie néo-libérale qui laisse les pauvres sur le carreau » raconte un des activistes de BPM.

//©babelmed

Ainsi naissait –Metropoliz- cité métisse et lieu propice pour faire pousser en son sein un Musée d’art contemporain, telle fut l’idée géniale de Giorgio de Finis, anthropologue de formation, agitateur culturel et artiste, à laquelle ont adhéré et continuent d’adhérer de nombreux créateurs et créatrices qui autofinançent l’exécution de leur œuvre dans l’enceinte du MAAM.

//©babelmed

La visite (samedi ou mardi) de ce squat/musée étendu sur une aire de 20 000 m2 vaut le détour. L’art pulse dans ce lieu d’inventivité citoyenne inédit où quelques 500 artistes ont laissé leurs empreintes.

//©babelmed

 


Nathalie Galesne

 
 
 
 
 
 
 
 

Related Posts

L’Orchestre de Piazza Vittorio

15/08/2010

L’Orchestre de Piazza VittorioSeize musiciens originaires de onze pays et de trois continents se rencontrent à Rome dans le quartier historique de l’Esquilin, “où les Italiens sont une minorité ethnique”. L’aventure musicale du premier orchestre multiculturel d’Europe...

Théâtres de frontières

30/09/2010

Théâtres de frontièresUne recherche théâtrale internationale, avec spectacles, résidences de jeunes artistes, et ateliers, entre Italie, Jordanie, Palestine et Espagne. Le nouveau projet de la compagnie de Lecce, Astràgali Teatro.

Napolislam, documentaire du Napolitain Ernesto

19/01/2017

napolislam 110Vacarme des voix et des moteurs, pulsation de rap oriental, enchevêtrement des ruelles et des places, mélopée du dialecte napolitain, appel à la prière… dès les premières images de Napolislam le décor est planté : Naples ressemble à une métropole arabe.