Culture indépendante dans les pays arabes : le projet Abbara

abbara-545

Le projet Abbara a été lancé en 2011 par la fondation Mawred, Culture Resource. L’idée de fond était de fournir des instruments – non seulement économiques, mais aussi de formation professionnelle, assistance technique, travail en réseau – pour soutenir des initiatives culturelles indépendantes capables de promouvoir la liberté d’expression et le respect des diversités, tout en privilégiant la créativité artistique et la pensée critique au coeur du développement social et de la construction démocratique.

Soutenu par plusieurs fondations internationales– Open Society, Stichting Doen, Ford et par le Centro Mimeta per la cultura e lo sviluppo, le programme Abbara a lancé le 25 mai dernier un nouvel appel à propositions afin de soutenir la réalisation de projets culturels, de 2016 à 2017, dans les pays arabes.

L’objectif du programme est de renforcer au niveau administratif et technique les organisations porteuses d’initiatives artistiques et culturelles afin d’assurer leur développement sur le long terme. Il s’agit de soutenir des projets et des initiatives culturelles s’adressant à un large public et focalisés sur des thématiques liées à la liberté, la tolérance, la créativité et à la pensée critique; tout en créant un réseau informel entre les organisations séléctionnées par ce programme, afin d’alimenter l’échange d’expériences et la réalisation de projets collectifs.

Les demandes de soutien, rédigées exclusivement en arabe en utilisant le dossier disponible sur le site de l’organisation, doivent s’inscrire dans l’un des 4 domaines proposés : soutien financiers, formation à la gestion culturelle, assistance technique et networking, et être envoyées avant le 22 juillet.

Seuls, les ONG indépendantes et sans but lucratif, intervenant dans les secteurs culturels et artistiques peuvent participer. Elles doivent, en outre, opérer sur la scène culturelle locale et présenter un plan concret voué au consolidement de leur structure, avec pour objectif un engagement clair au sein de leur communauté afin de promouvoir la démocratie et le changement social.

L’originalité des actions artistiques se distinguant du panorama culturel local est également encouragée. Seuls les projets n’ayant jamais bénéficié d’une subvention du programme Abbara seront évalués.

Pour toute autre information, consulter le site de Mawred.

 



 

Related Posts

Les figures colorées de Salah Benjkan

22/04/2011

Les figures colorées de Salah Benjkan La Galerie Noir sur Blanc organise une exposition des œuvres récentes de l’artiste Salah Benjkan, à Marrakech du 23 avril au 17 mai 2011.

ARCH+ Prix d'Urbanisme planétaire

12/04/2015

archplus 110En marge de la Conférence des Nations Unies Habitat III qui se tiendra en Octobre 2016, le Journal ARCH+ lance un concours sur l'urbanisme planétaire pour les designers, les scientifiques et les étudiants. L'échéance pour participer à ce prix de 20 000 euros est fixée au 15 Juillet 2015.

Sarkha, le cri prémonitoire de la jeunesse tunisienne

20/05/2011

Sarkha,  le cri prémonitoire de la jeunesse tunisienne Dans le cadre de Cirque en Chantier, Balagan International et l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Tunis présentent : SARKHA (Cri) – Du 17 juin au 2 juillet 2011 – Ile Seguin – Boulogne Billancourt