Saïb Musette: "L'Algérie doit commencer à organiser ses flux migratoires comme le font déjà la Tunisie et le Maroc".

Pour le sociologue et chercheur au Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (CREAD), Mohamed Saib Musette, il faut arrêter de vouloir lutter contre la migration pour recadrer ce phénomène dans l’ère de la mondialisation, créer les conditions nécessaires et mettre en place une organisation des départs et des retours des compétences maghrébines.

"On ne doit plus rester dans la défensive, il faut passer à l’offensive maintenant", affirme le chercheur interrogé par Souhila Benali. "Le brain-drain (fuite des cerveaux) doit devenir le "brain-gain" (cerveaux gagnants) souligne le sociologue qui vient de publier un ouvrage collectif intitulé "De la fuite des cerveaux à la mobilité des compétences? (une vision du Maghreb)".

Quel meilleur medium que la musique pour rapprocher les peuples. C'est que ce que fait le chanteur Toto du groupe Dakha Band qui raconte la migration en chansons et se raconte au micro de Souhila Benali. 

Ecouter l’émission de Radio M :

saib 545 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

La Bibliothèque nationale du Maroc

29/11/2008

La Bibliothèque nationale du MarocLa Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc a définitivement ouvert ses portes à Rabat. Contemporaine, ultra-sophistiquée, dédiée à la conservation et à la recherche, va-t-elle réussir à palier aux besoins cruels de bibliothèques de proximité dans un Maroc où on ne lit plus?

Hebdomadaires

12/02/2004

interférences - Références marocaines de l’art contemporain

06/03/2006

interférences - Références marocaines de l’art contemporainDifférentes conférences et présentations autour de cet ouvrage sont prévues au Maroc et en France les 2, 5, 6 et 18 mars. Elles seront animées par Mohamed Rachdi, artiste, fondateur du Réseau d’Art Recherche et Essai (RARE) et chercheur universitaire oeuvrant pour la diffusion de l’art contemporain.