Saïb Musette: "L'Algérie doit commencer à organiser ses flux migratoires comme le font déjà la Tunisie et le Maroc".

Pour le sociologue et chercheur au Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (CREAD), Mohamed Saib Musette, il faut arrêter de vouloir lutter contre la migration pour recadrer ce phénomène dans l’ère de la mondialisation, créer les conditions nécessaires et mettre en place une organisation des départs et des retours des compétences maghrébines.

"On ne doit plus rester dans la défensive, il faut passer à l’offensive maintenant", affirme le chercheur interrogé par Souhila Benali. "Le brain-drain (fuite des cerveaux) doit devenir le "brain-gain" (cerveaux gagnants) souligne le sociologue qui vient de publier un ouvrage collectif intitulé "De la fuite des cerveaux à la mobilité des compétences? (une vision du Maghreb)".

Quel meilleur medium que la musique pour rapprocher les peuples. C'est que ce que fait le chanteur Toto du groupe Dakha Band qui raconte la migration en chansons et se raconte au micro de Souhila Benali. 

Ecouter l’émission de Radio M :

saib 545 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

Du «zaïm» au «grand roi»

16/05/2005

Du «zaïm» au «grand roi»Historiquement, selon l’auteur, Hassan II a d’abord été un zaïm en lutte pour le pouvoir. C’est la période qui s’étend du début du règne au milieu des années 70. En cela, il ne différait pas des autres leaders arabes, ni même de ses opposants, qui s’inspiraient d’ailleurs de ces leaders orientaux.

L’eau, bien commun de l’humanité

22/03/2006

L’eau,  bien commun de l’humanitéA l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau, le 22 mars 2006, Emmaüs veut faire prendre conscience à l’ensemble de la communauté internationale que la situation de sécheresse que vit actuellement le continent africain ne peut être résolue par les seules actions d’urgence lancées par les pays du Nord. Emmaüs Afrique et Emmaüs International exigent des politiques de long terme pour le droit à l’eau en Afrique.