Manouches

manouches 250Une bande dessinée de Kkrist Mirror - Postface de Henriette Asséo

Retrouvez les deux auteurs le 11 mars à partir de 19h à la Médiathèque Matéo Maximoff

DEDICACE, EXPOSITION

Archange est le patriarche d’une grande famille manouche. Mais son nom de voyageur est Tinoir. Il est marié à Marie dont le petit nom est La Blanche. Tinoir et La Blanche sont issus d’une longue lignée, française depuis le XVIe siècle. Tinoir et les siens ne sont que passagers, ils ne possèdent rien, ils nomadisent et ils invoquent. Ils sont à la merci des sédentaires, « les voleurs de terre », qui chassent les nomades, « les voleurs de poules ».
MANOUCHES illustre également les rapports complexes qu’entretient Archange avec son ami gadjo, sédentaire, instituteur itinérant. Ensemble, ils s’interrogent sur ce qui lie et sépare leurs modes de vie, sur le poids des souffrances et persécutions endurées par les Tsiganes, sur le présent et sur l’avenir.

« Manouche » veut dire homme debout.

 

Kkrist Mirror

KKRIST MIRROR est auteur dessinateur. MANOUCHES est son cinquième album sur la thématique des Tsiganes qu’il investit depuis plus de trente ans. Avec son premier album BD, il remporte le Grand Prix de la Ville de Paris et son travail sur l’histoire du camp de concentration tsigane de Montreuil-Bellay reçoit le Prix de la Vocation de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet promotion Centenaire de l’Institut Pasteur. Il est également enseignant et conférencier.

 

Evelyne Pommerat

Médiathèque Matéo Maximoff

Fnasat-Gens du voyage

59 rue de l'Ourcq

75019 Paris

01 40 35 12 17

Related Posts

Le Maghreb des films

25/11/2018

Soirée du 28 novembre

Retrouvons nous au cinéma Saint André des Arts

30 Rue Saint-André des Arts, 75006 Paris

Paris: Rencontre autour du livre «Dans la tête de Bachar al-Assad»

19/10/2018

Les Dimanches de Souria Houria - Présentation du livre.
28 octobre 2018 (de 17 h à 19 h)

Paris: La Syrie dans le jeu des nations – Conférence-débat avec Bassma Kodmani

23/01/2019

L’avenir de la Syrie semble à court terme échapper à tous les Syriens, qu’il s’agisse du régime de Bachar al -Assad, en dépit de ses cris de victoire, ou des différentes forces d’une opposition totalement dépassée par les événements.