Dossier: «Arts, participation et émancipation»

Much Loved de Nabil Ayouch | babelmed | culture méditerranéenne
Nabil Bekkani 
Au Maroc, les réactions provoquées par « Much  Loved » ont pris une ampleur imprévisible. Dépassant les simples condamnations et les demandes de déprogrammation. Le film a fait l’objet de discussion au parlement au parlement tandis que circulaient sur internet des appels à l'exécution du réalisateur et de l'actrice principale, Loubna Abidar. (Ebticar/Arablog)
Quand les Arabes exportaient le Tarab  | babelmed | culture méditerranéenne
Jamal Boushaba
Recit. Entre la révolution égyptienne de 1919 et le début de la guerre du Liban en 1975, le Proche-Orient a vécu une parenthèse de liberté sociétale et artistique bénie. Voici quelques parcours d'artistes, inspirés du dernier roman graphique de Lamia Ziadé, pour vous replonger dans ce patrimoine mythique. Perdu à jamais ? (Ebticar/le Desk)
Etincelles contemporaines: vidéo, performance e urbanisme au Caire | babelmed | culture méditerranéenne
Mada Masr
Un projet artistique dans un café, un laboratoire d’urbanisme nippo-égyptien, et le festival annuel 2B Continued consacré au spectacle vivant sous toutes ses formes montrent comment au Caire l’art contemporain et le spectacle impliquent de plus en plus le public de manière originale. Trois évènements recensés par Mada Masr. (Ebticar/Mada Masr)
War-Toys : un projet photographique pour dépasser les traumatismes de guerre | babelmed | culture méditerranéenne
Clément Girardot
En Palestine, en Israël ou au Liban, Brian McCarty a photographié pendant plus de vingt ans les plus grandes marques de jouet internationales. Aujourd’hui, il raconte la guerre de façon surprenante en aidant les enfants à dépasser leur traumatisme. (Ebticar/Mashallah News)
Culture alternative à Alger : un renouveau en quête d'espace | babelmed | culture méditerranéenne
Bendermel Rafika
Quinze ans après la fin du cycle de violence qui a fait rage dans le pays, la capitale sort de sa torpeur. A côté des événements culturels officiels institués par l'Etat, une culture alternative se développe, des artistes s'expriment à leur manière, et tentent de faire vivre leur art. Ils racontent dans un triptyque ce renouveau. (Ebticar/Tunisie Bondy Blog)

 
 
 
 
 
 
 

Related Posts

Dossier Algérie - Egypte: les médias de la discorde

09/12/2009

Dossier Algérie - Egypte: les médias de la discorde On se souviendra longtemps du rôle central joué par les médias dans la crise diplomatique actuelle entre l’Algérie et l’Egypte. N’étaient-ce les journaux à grand tirage et les télévisions satellitaires qui les ont amplifiés, les échanges vifs entre supporters égyptiens et algériens ne seraient aujourd’hui que de simples anecdotes.

Dossier: Tunis, diversité culturelle et émancipation

10/04/2011

Dossier: Tunis,  diversité culturelle et émancipationLa société tunisienne n’est pas une société cosmopolite mais elle a toujours été une société ouverte, tolérante. Après la révolution du 14 janvier se posent les questions de l’identité, de l’histoire et des risques que comporte tout devenir.

Gaza: la tentation de l'oubli - (Archives babelmed 2009)

18/01/2009

Gaza: la tentation de l'oubliDécombres, deuils, douleurs et incertitudes...Quand la tentation pourrait tendre à l'oubli, articles et appels se multiplient.