Dossier: «Arts, participation et émancipation»

Much Loved de Nabil Ayouch | babelmed | culture méditerranéenne
Nabil Bekkani 
Au Maroc, les réactions provoquées par « Much  Loved » ont pris une ampleur imprévisible. Dépassant les simples condamnations et les demandes de déprogrammation. Le film a fait l’objet de discussion au parlement au parlement tandis que circulaient sur internet des appels à l'exécution du réalisateur et de l'actrice principale, Loubna Abidar. (Ebticar/Arablog)
Quand les Arabes exportaient le Tarab  | babelmed | culture méditerranéenne
Jamal Boushaba
Recit. Entre la révolution égyptienne de 1919 et le début de la guerre du Liban en 1975, le Proche-Orient a vécu une parenthèse de liberté sociétale et artistique bénie. Voici quelques parcours d'artistes, inspirés du dernier roman graphique de Lamia Ziadé, pour vous replonger dans ce patrimoine mythique. Perdu à jamais ? (Ebticar/le Desk)
Etincelles contemporaines: vidéo, performance e urbanisme au Caire | babelmed | culture méditerranéenne
Mada Masr
Un projet artistique dans un café, un laboratoire d’urbanisme nippo-égyptien, et le festival annuel 2B Continued consacré au spectacle vivant sous toutes ses formes montrent comment au Caire l’art contemporain et le spectacle impliquent de plus en plus le public de manière originale. Trois évènements recensés par Mada Masr. (Ebticar/Mada Masr)
War-Toys : un projet photographique pour dépasser les traumatismes de guerre | babelmed | culture méditerranéenne
Clément Girardot
En Palestine, en Israël ou au Liban, Brian McCarty a photographié pendant plus de vingt ans les plus grandes marques de jouet internationales. Aujourd’hui, il raconte la guerre de façon surprenante en aidant les enfants à dépasser leur traumatisme. (Ebticar/Mashallah News)
Culture alternative à Alger : un renouveau en quête d'espace | babelmed | culture méditerranéenne
Bendermel Rafika
Quinze ans après la fin du cycle de violence qui a fait rage dans le pays, la capitale sort de sa torpeur. A côté des événements culturels officiels institués par l'Etat, une culture alternative se développe, des artistes s'expriment à leur manière, et tentent de faire vivre leur art. Ils racontent dans un triptyque ce renouveau. (Ebticar/Tunisie Bondy Blog)

 
 
 
 
 
 
 

Related Posts

Lampedusa, la tragédie d’une île

14/11/2013

lamp dos 110wwQue sait-on des habitants de Lampedusa, de leur quotidien et de leurs aspirations, que sait-on de ces migrants qu’une drôle d’ironie du sort a mis en travers de leur chemin? Rien ou si peu…(Dossier conçu et publié dans le cadre du projet Walls).

La journée sans immigrés

08/02/2010

La journée sans immigrés Le Courrier de l'Atlas consacre son dossier du mois de février à la journée du 1er mars. Comment le collectif qui a pris l'initiative de changer le regard sur l'immigration est-il suivi en France et en Europe?

«J'ai un frère», carnet de tournage

10/03/2009

«J'ai un frère»,  carnet de tournageDeux frères séparés par une guerre: Dražan, réfugié politique en France, à Marseille, Dejan en Bosnie-Herzégovine, à Bosanski Brod. En 2007, Dražan décide de rendre visite à son frère. Ces retrouvailles donnent lieu à un documentaire. Récit du tournage par son réalisateur, Emmanuel Vigier.