Un Dimanche Littéraire consacré au grand écrivain égyptien Naguib Mahfuz

maf 545

L'iReMMO vient d’annoncer sa collaboration avec Lettres d’Orient. Cette association célèbre le patrimoine littéraire du Maghreb et du Moyen-Orient pour en faire découvrir la richesse lors de cafés littéraire.

 

maf 200« Les fils de la Medina » de Naguib Mahfouz

Au commencement se trouve le "Fondateur", Gabalawi. Il vit avec ses cinq fils dans la "Grande Maison", en plein quartier populaire du vieux Caire, la Gamaliyya. La vie dans la Grande Maison est douce et paisible jusqu’au jour où deux d’entre eux, Adham et Idriss, en sont chassés. Gabalawi décide alors de se retirer du monde. Il ne se préoccupe plus du sort du quartier qui subit la domination d’Intendants corrompus et la brutalité d’avides "Futuwwas" qui font régner la terreur. Successivement, des figures valeureuses vont tenter de provoquer la chute des tyrans, guidés par la dernière phrase du roman : "Patience, disaient-ils. Tout a une fin, même l’oppression ! Le soleil finira par se lever, et nous verrons la chute du tyran : l’aube viendra, pleine de lumière et de merveilles…"



Intervenante:

Rima Sleiman, ancienne élève de l' École normale supérieure de Lyon, elle est agrégée d'arabe et docteur en Littérature Générale et Comparée. Elle est actuellement maître de conférence à l'Institut National des Langues et des Civilisations Orientales (INALCO).

l'iReMMO - 7 rue des Carmes 75005 Paris (Maubert Mutualité) - 01 43 29 05 65 – www.iremmo.org

 


 

Related Posts

Nouvelle génération d’écrivains égyptiens

25/03/2011

Nouvelle génération d’écrivains égyptiensAprès le brouhaha des années 1990, existe-t-il à la fin de cette première décennie du 2e millénaire une nouvelle génération d’écrivains égyptiens? Et si oui, quelles en sont les caractéristiques?

Samir Amin, l’intellectuel en action

31/01/2011

Samir Amin,  l’intellectuel en actionSamir Amin peut être considéré comme un des intellectuels les plus universels de notre temps. Son œuvre a porté sur des régions aussi diverses que son pays natal, l’Egypte, l’Afrique de l’Ouest et la Chine.

Alexandrie dans la littérature et dans la vie

03/07/2004

Alexandrie dans la littérature et dans la vieUn témoignage vivant et sans nostalgie du romancier égyptien, Ibrahim Abdel Méguid, l’auteur du célèbre «Personne ne dort à Alexandrie». Il nous parle d’Alexandrie, de sa mère-mémoire mais surtout d’écriture et de lectures alexandrines «devant la méditerranée, je sens l’histoire qui bouge en moi» dit-il…