Culture alternative à Alger : un renouveau en quête d'espace

alger-inky 545

Alger, la blanche, Alger la belle, la rebelle. Quinze ans après la fin du cycle de violence qui a fait rage dans tout le pays, la capitale sort de sa torpeur.A côté des événements culturels officiels, institués par l'Etat, une culture alternative se développe, des artistes s'expriment, à leur manière, et tentent de faire vivre leur art. Ils racontent dans un triptyque ce renouveau. Trilogie en image autour de l’émergence d’une culture alternative à Alger. Avec une jeunesse qui tient à se faire une place, dans un microcosme disséminé qui tente de se rassembler, dans un pays où la jeunesse représente 70% de la population.


 

Partie1: Culture Alternative algéroise "MAKE ART NOT ABATTOIRS"

alger-inky 545 yt 1


 

Partie 2: Culture Alternative algéroise, QUAND LA CULTURE MANQUE " D’ESPACES… ! "

alger-inky 545 yt 2 


 

Partie 3: Culture Alternative algéroise "Rana n’exsistiou"

alger-inky 545 yt 3 


 

Réalisation Mohamed ALYANI - Rafika BENDERMEL

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

La chronique du blédard : Cœurs de grenades

08/02/2016

cronique 110Tiens, viens voir, toi qui aimes les séries. Il y en a une qui passe en ce moment sur Nessma et qui fait déjà un carton. Oui, Nessma, la télé tunisienne qui est aussi très regardée en Algérie, la preuve, elle passe même des pubs en dialecte algérien. Blog hebdomadaire publié dans Le Quotidien d’Oran.

Les terrasses, drame de Marzouk Allouache

25/06/2015

terresse 110Éternelle baie d'Alger, immobile, majestueuse et rebelle. L'action débute au lever du jour, entre chien et loup, l’appel à la prière résonne aux fidèles, aux croyants, aux musulmans.

Tayeb Arab, destin d’encre

03/04/2008

Tayeb Arab,  destin d’encre Oran, du 30 avril au 22 mai 2008Après une exposition à Alger du peintre et père de la caricature algérienne ,Tayeb ARAB, permet de découvrir ou de redécouvrir, l'oeuvre de cet artiste au parcours hors du commun au Musée Zabana d'Oran.