Culture alternative à Alger : un renouveau en quête d'espace

alger-inky 545

Alger, la blanche, Alger la belle, la rebelle. Quinze ans après la fin du cycle de violence qui a fait rage dans tout le pays, la capitale sort de sa torpeur.A côté des événements culturels officiels, institués par l'Etat, une culture alternative se développe, des artistes s'expriment, à leur manière, et tentent de faire vivre leur art. Ils racontent dans un triptyque ce renouveau. Trilogie en image autour de l’émergence d’une culture alternative à Alger. Avec une jeunesse qui tient à se faire une place, dans un microcosme disséminé qui tente de se rassembler, dans un pays où la jeunesse représente 70% de la population.


 

Partie1: Culture Alternative algéroise "MAKE ART NOT ABATTOIRS"

alger-inky 545 yt 1


 

Partie 2: Culture Alternative algéroise, QUAND LA CULTURE MANQUE " D’ESPACES… ! "

alger-inky 545 yt 2 


 

Partie 3: Culture Alternative algéroise "Rana n’exsistiou"

alger-inky 545 yt 3 


 

Réalisation Mohamed ALYANI - Rafika BENDERMEL

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

Le paradoxe algérien : une presse réprimée mais libre

13/05/2007

Le paradoxe algérien : une presse réprimée mais libreL'été 2004, le régime algérien a condamné Mohamed Benchicou, fondateur du quotidien Le Matin à deux ans derrière les barreaux. Cette sentence tombait, comme par hasard, quelques mois après la sortie de son livre, Bouteflika, une imposture algérienne (Editions Le Matin et Picollec), une biographie qui a vraisemblablement déplu au pouvoir en place. APN a rencontré cet homme qui malgré les épreuves n'a rien perdu de son acharnement à lutter pour la liberté d'expression.

L’Algérie, terre d’é(im)migration

10/05/2010

L’Algérie,  terre d’é(im)migrationL’Algérie a beau être riche, elle continue d’être le pays d’émigration qu’elle était déjà au début du 20e siècle, lorsque la colonisation poussait les Algériens autochtones à un exode massif vers la métropole française.

Le Paris arabe

08/10/2003

Le Paris arabe