6ème centenaire de la mort d'Ibn Khaldoun

6ème centenaire de la mort d'Ibn Khaldoun Ibn Khaldoun: une vie mouvementée, entre intrigues et savoir
Ibn Khaldoun est né à Tunis le 27 mai 1332. Il connut une existence mouvementée, ponctuée de hauts et de bas et de nombreuses tribulations à travers toute la Méditerranée. Sa vie se lit comme un authentique roman d’aventure: prison, hautes charges, exil le mènent à séjourner en Tunisie et en Espagne, en Algérie et en Egypte, en Syrie aussi. L’homme de lettres et de sciences qu'il était sut également apporter sa contribution à l'histoire: il devint l'historien et sociologue des sociétés d'Afrique du Nord au 14ème siècle, avant de mourir assassiné au Caire le 19 mars 1406.
6ème centenaire de la mort d'Ibn Khaldoun  
L’apport d’Ibn Khaldoun dans les sciences humaines
Ibn Khaldoun a eu un impact important sur la culture et la pensée arabe, en proposant une nouvelle approche de l'histoire. Au cours de sa vie où se sont alternés charges politiques et retraits, il se consacre à l’étude de l’histoire et de la science politique, acquerrant un véritable recul et une grande indépendance d’esprit. C’est précisément ce qui le distingue des grands chroniqueurs du Moyen Age chrétien, et fait dire à Fernand Braudel qu’il est le «précurseur médiéval de l'histoire des civilisations».
6ème centenaire de la mort d'Ibn Khaldoun  
La Méditerranée rend hommage à Ibn Khaldoun
D’Alger à Tunis en passant par Paris, Séville ou New York, Ibn Khaldoun sera à l’honneur d’un programme culturel s'étalant sur toute l'année. La Tunisie prévoit, quant à elle, plus de 500 activités sur tout son territoire, dont une grande exposition qui sera reproposée à Paris par l’Unesco; Séville fêtera ce grand penseur avec une méga manifestation sur le thème «Ibn Khaldoun et la Méditerranée au XIVème siècle», attendue ensuite à New-York, au siège de l’ONU.

Related Posts

Encore un assassinat politique à Tunis

26/07/2013

Brahmi_110Les quelques heures qui viennent diront si la Tunisie va sombrer dans la violence ou non. Elles diront si l’islam politique, qui a prouvé l’affligeante incompétence de ses dirigeants, trouvera un second souffle. Ceux qui ont voulu assassiner la république auront-ils donné le coup de grâce à l’islam politique ?

Les murs pour voir

01/09/2011

Les murs pour voirC'est la rue qui a gagné, en Tunisie. Les murs s'en souviennent. Les citoyens et les artistes ne se sont jamais autant exprimés dans un espace public libéré des contraintes.