0norientour, road trip artistique

L'idée est simple: Ghita Chilla,Oumayma Ajarrai, Hajar Chokairi et Mehdi Drissivont parcourir pendant 5 mois 7 pays arabes pour offrir un panorama des réalités culturelles et artistiques locales. Ils chroniqueront chemin faisant lieux et personnes qui racontent, à travers la création, des sociétés au-delà du prisme réducteur des extrémismes et de la géopolitique.

Parce que le monde arabe n'est pas que violence, que les gens continuent à créer, à innover, et que la culture est un terreau de résistance qu'il faut soutenir et diffuser, ces explorateurs et exploratrices appellent tous les curieux à soutenir leur initiative par des dons, à partir de 5 euros…

Les contenus seront publiés dans le webmagazine www.onorient.com, média alternatif promouvant les arts et la réflexion émanant de la jeunesse de cette région.

onorie 545

 


 

LES EXPLORATEURS

onorie 120aGhita CHILLA- Marocaine & Néerlandaise - Etudiante en Géoéconomie et Intelligence stratégique à IRIS Sup.

Enfant de troisième culture, entre le Maroc, les Pays-Bas et la France, Ghita adapte sa vision du monde à son déracinement chronique, accompagné par une passion brûlante pour la culture orientale. Ses bagages bien posés à Paris, elle a développé un vif intérêt pour l’Histoire, les problématiques identitaires et les enjeux sociétaux du Maghreb et du Moyen-Orient.

Lisez ses articles :http://onorient.com/author/gchilla

 

onorie 120bHajar CHOKAIRI, 22 ans, Marocaine - Etudiante à HEC Paris - L3 en Philosophie à la Sorbonne.

Animée par la volonté de faire voyager sa double culture entre les arts et les sciences humaines; Hajar se nourrit avidement du renouveau oriental et a un vif intérêt pour les problématiques identitaires et sociologiques. Imprégnés d’un passage aux Etats-Unis et d'une insatiable soif de connaissance, ses articles sont, comme vous vous en doutez les mémoires d'une jeune fille pas tout à fait rangée.

Lisez ses articles:http://onorient.com/author/hajar

 

onorie 120cOumayma AJARRAI, 22 ans, Marocaine - Etudiante à HEC Paris - L3 en Histoire du Cinéma à l’université Paris Panthéon-Sorbonne.

Férue d'art contemporain et de cinéma, Oumayma vit avec cette quête constante du beau. De son origine marocaine, son présent parisien et de son passage par le Japon, elle garde cette sensibilité esthétique et cette curiosité incommensurable qui font valser son crayon. Portée par son ambition dévorante de participer à la promotion des cultures arabes elle défend leur diversité en conjuguant sa scolarité à un activisme associatif.

Lisez ses articles :http://onorient.com/author/oumaima

 

onorie 120dMehdi DRISSI- 25 ans, Franco-Algérien - Etudiant à l'IAE de Lille - M2 Marketing Digital - Photoreporter | Ses travaux:  One Shot For The Road

“Digital native” de l’équipe, Mehdi jongle entre développement web et community management pour garantir la meilleure visibilité à notre interface. Photographe depuis 2 ans, il est Lauréat aux Golden Blog Awards Paris - Catégorie Image et Design. Il affectionne le photoreportage et la photographie de rue, deux disciplines qui lui ont apprit à se faire discret pour capter l'instant et transmettre sa vision de la vie.

 


 

Pour en savoir plus et soutenir Onorientour:

https://fr.ulule.com/onorientour/

27/07/2015

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

Transes et Paix à Agadir

13/07/2005

Transes et Paix à AgadirLe festival des «Rythmes de la Paix» est dédié à toutes les formes de la musique de transe. A travers une collaboration unique entre les plus grands maîtres de la musique de transe traditionnelle marocaine, les artistes de la musique électronique contemporaine et plusieurs groupes de world music, «Rythmes de la Paix» invite à voyager en dehors du temps dans le vaste monde de l’histoire de la transe, où passé, présent et futur se confondent.

Maroc: Les années de plomb sont-elles vraiment derrière nous?

05/06/2007

Maroc: Les années de plomb sont-elles vraiment derrière nous?Le 1er mai au Maroc, comme partout dans le monde, la classe ouvrière, les salariés et les démocrates célèbrent les luttes qui ont fait avancer la démocratie sociale et politique. La nouvelle ère de gouvernance au Maroc a marqué ce 1er mai par des dizaines d’arrestations de syndicalistes, militants associatifs et des droits humains dans différentes régions du Nord au Sud.

Liberté de la presse au Maroc: la loi change, mais pas les Lignes Rouges

13/07/2007

Liberté de la presse au Maroc: la loi change,  mais pas les Lignes RougesConcocté par le cabinet royal, plusieurs ministères (Intérieur, Communication, Justice) et le Secrétariat général du gouvernement, le projet du nouveau code de la presse marocain présenté par le gouvernement comme une «avancée historique» suscite la polémique. Il devait être entériné avant les élections de septembre 2007 mais rien n'est moins sûr... (article publié par Arab Press Network)