«L’Histoire des derniers rois de Tunis»

 

Au XVIe siècle en Méditerranée s’affrontent deux puissances: l’empire chrétien et l’empire ottoman. Le Royaume hafside de Tunis est au centre des conflits. L’ouvrage de Mirka Ben Miled reprend des images et textes inédits.

 

«L’Histoire des derniers rois de Tunis»

 

Pour la première fois, par un montage en parallèle de deux témoignages directs, les peintures de Vermeyen et le récit de Marmòl, cet ouvrage relate ces événements. Le lecteur découvrira ainsi tout un pan d’histoire par ces deux « reporters de guerre ». Il assistera à la prise de La Goulette pendant cet été où soufflait le sirocco et où «les armures brûlaient comme en sortant de la forge», il revivra la fuite et le massacre des habitants pendant le sac de Tunis qui dura trois jours et où périrent des milliers d¹habitants, tandis que les richesses de la cité et sa bibliothèque étaient pillées.

Au fil des «Prises de vues» se dévoileront les paysages de Tunis au XVIe s. et maints détails comme les vêtements et les armes, et dans la «Galerie de tableaux» seront révélés les portraits retrouvés des derniers Hafsides et leur influence dans la peinture flamande.

L’auteur présentera l’ouvrage à L'Espace Art Sadika de Tunis le 14 décembre à 18h 30
le lendemain, samedi, à la même heure, aura lieu le vernissage de l'exposition de groupe des artistes Jan Demeulemeester, Paul Guillard, Mouna Jemal Siala, Laurie et Blair Pessemier, Tristan Râ, Hamadi Skik

 

(12/12/2007)


Histoire des derniers rois de Tunis
© éditions cartaginoiseries
Mika Ben Miled
2 rue Sophonisbe - 2016 Carthage - Tunisie
tél. : (+216) 71 732 594
mêle : mikabenmiled@gnet.tn

Related Posts

Migrations et Exils

19/01/2010

Migrations et Exils Jusqu’au 25 janvier, un cycle de projections autour de la représentation des migrations dans le cinéma arabe aura lieu à Tunis.

Le calendrier antique

12/12/2005

Le calendrier antiqueChercher des règles régissant les phénomènes météorologiques est un souci universel. Le canon qui régit cette recherche est simple, il s’agit de passer de l’observation séculaire à la formule.

L’UGTT, plutôt des roses…

13/04/2012

L’UGTT,  plutôt des roses…Le Bureau exécutif de la plus prestigieuse des centrales syndicales arabes suit avec inquiétude la situation dans le pays : flambée des prix, insécurité, carte blanche donnée aux salafistes qui nuisent à l’image de la Tunisie, mais aussi dérives en matière de politique étrangère.