«Hammam Baghdadi», théâtre d’Irak, de Jawad El Assadi

hammam 300Jawad El Assadi, metteur en scène «Hammam Baghdadi» décrit la vie en Irak plus proche du projet sociétal en devenir à la Taliban afghan, car l’Irak,- selon ses dires- est remplie de fondamentalismes incompréhensibles, fermant les portes de la Vie… 

«Hammam Baghdadi est mon approche théâtrale de mon vécu en Irak, par un essai d’analyse sociologique et psychologique et à moindre degré d’analyse politique, raconte Jawad El Assadi. Aussi, poursuit-il, ce spectacle est un constat de toute couche sociale marginalisée dans tous les pays arabes. Les deux personnages ne sont que deux écritures dialectiques , représentant le passage de l’Irak de la dictature du Pt Saddam , «  à l’américaine » Le premier personnage est axé sur le pragmatisme et la course vers la réalisation de ses propres ambitions, au risque de s’allier avec le Diable- quant au second personnage, il trompe son monde par une fausse propagande de l’avènement d’ «une démocratie  et d’une vie civile»

 

hammam 110El Teatro (Tunis)

http://www.elteatro.net

Chedli Kallela, Tunis, Tunisie

+216 71 894 313

Dates : 16-17-18- 19-23-24-25 Avril

Heure : à 19.30 ( sauf le Dimanche 19 Avril à 17H)

 

Texte et mise en scène : Jawad EL ASSADI

Avec : Hayder Abou Hayder- Khalil HARKANI

Scénographie : Jawad EL ASSADI

Régie plateau : Sabri ATROUS

 


 

 

Related Posts

Tunisie. La société civile face aux défis de la transition

14/11/2015

defis 110

Depuis le printemps 2011 et le renversement du régime de Ben Ali, la Tunisie apparaît en quête de repères et expérimente un relatif foisonnement de la vie démocratique. Tout juste auréolé du prix Nobel de la paix en octobre 2015 qui récompense le travail de la société civile au cœur des défis de la transition (syndicats, ONG, associations, médias alternatifs, etc.), le pays reste confronté à d’incessantes menaces et instabilités. Reportage documentaire d’Olivier Roux, lauréat du concours JJEM  –  Jeunes Journalistes en Méditerranée . 

Fleur d’oubli, conjuguer le monde arabe au présent

05/10/2006

Fleur d’oubli,  conjuguer le monde arabe au présentLe succès récent de films tunisiens auprès du grand public laisse penser que la société tunisienne est en quête d’une représentation d’elle-même. Mais ces films posent aussi la question de savoir comment se défaire des clichés au travers desquels les occidentaux ont longtemps perçu le monde arabe.

Dream City 2012. Empreintes

08/10/2012

dream_110Carnet photographique d’un périple culturel dans la vieille médina de Tunis. Clichés pris au hasard des escales artistiques et des belles rencontres que réservaient les parcours de Dream City, du 26 au 30 septembre. Initiative portée par l’Association l’Art Rue. Photos hispstamatic par Elizabeth Grech pour Babelmed.