«Où sont les femmes?»: émission en public depuis la villa méditerranée.

simon 545

Le samedi 14 mars à la Villa Méditerranée en partenariat avec Babelmed, porteur du projet « Nouveaux Médias et Jeunes journalistes en Méditerranée » soutenu par la Région Paca, Radio Grenouille animait une émission publique intitulée : «Où  sont les femmes? », interrogeant les rôles et places des femmes dans les sociétés  méditerranéennes.

Depuis Marseille, direction Alger avec Nejma Rondeleux et Soumaya Ferkali de Radio M, venues avec deux interviews dans leurs bagages. Direction la Tunisie, avec Rafika Bendermel, cofondatrice du Tunisie Bondy Blog. Direction l’Italie, avec Nathalie Galesne, Cristiana Scoppa et Ghania Khelifi de BabelMed, direction l’Espagne et la Palestine avec deux textes de Cristina Fallaras et Abir Kopty (et également un texte de la jeune poétesse tunisienne Amal Claudel), sélectionnés par Nil Deniz et Nina Hubinet pour le projet (dont nous reparlerons) Les Nouvelles Antigones. Samia Allalou, du Fond pour les femmes en Méditerranée, était également présente. Tout ce beau monde réuni, donc, après ces trois jours de rencontre, de débat, et d’ateliers à la Villa Méditérannée.

Du journalisme, aux femmes journalistes, aux femmes… Du pouvoir à l’intimité, tels étaient l’orientation et le ton voulus pour cette émission dense, entrecoupée de lectures de blogueuses méditerranéennes des Nouvelles Antigones et de chroniques assurées par Camille et Louise de notre LaboMed. Par ici pour une petit état des lieux de la presse féminine française et maghrébine, par là pour une humeur autour du « Etre une femme à Marseille ».

 


Simon Morin

Emissions radio du LaboMed

Related Posts

Vivre à Mitte Soheil, les yeux rivés sur Milan

10/05/2010

Vivre à Mitte Soheil,  les yeux rivés sur MilanMitte Soheil connaît, depuis le début des années 90, un exode juvénile massif vers les pays du nord de la Méditerranée. Les jeunes émigrants sont mus par le désir de transformer leur condition. En dépit des difficultés du parcours, du coût élevé du voyage et des multiples périls de l’expérience migratoire, accoster sur la « rive de l’opulence » demeure un rêve pour les habitants du village.

Deux poèmes

14/05/2017

3-cederna-110… Je marche sur un chemin, graviers sous mes pieds, branches mortes sous mes pieds. À ma droite, de hauts grillages; de grands murs et des portes fermées. 
À ma gauche, la nature sauvage, une belle vue sur un jardin sans fin…

Babak Inaloo, 26 ans, écrivain et réalisateur iranien, exilé en France.

Liberté de la Presse: Kalima à la barre

23/07/2007

Liberté de la Presse: Kalima à la barrePeut-on poursuivre pour diffamation une publication interdite et dont le site Internet est inaccessible dans le pays où l'action en justice est intentée? Il faut croire que ce paradoxe n'en est pas un pour le tribunal de Tunis qui a récemment convoqué Omar Mestiri, directeur de la rédaction du journal Kalima, la seule publication tunisienne qui couvre les scandales de corruption que les autres journaux taisent. (article publié sur le site de l’APN)