«Où sont les femmes?»: émission en public depuis la villa méditerranée.

simon 545

Le samedi 14 mars à la Villa Méditerranée en partenariat avec Babelmed, porteur du projet « Nouveaux Médias et Jeunes journalistes en Méditerranée » soutenu par la Région Paca, Radio Grenouille animait une émission publique intitulée : «Où  sont les femmes? », interrogeant les rôles et places des femmes dans les sociétés  méditerranéennes.

Depuis Marseille, direction Alger avec Nejma Rondeleux et Soumaya Ferkali de Radio M, venues avec deux interviews dans leurs bagages. Direction la Tunisie, avec Rafika Bendermel, cofondatrice du Tunisie Bondy Blog. Direction l’Italie, avec Nathalie Galesne, Cristiana Scoppa et Ghania Khelifi de BabelMed, direction l’Espagne et la Palestine avec deux textes de Cristina Fallaras et Abir Kopty (et également un texte de la jeune poétesse tunisienne Amal Claudel), sélectionnés par Nil Deniz et Nina Hubinet pour le projet (dont nous reparlerons) Les Nouvelles Antigones. Samia Allalou, du Fond pour les femmes en Méditerranée, était également présente. Tout ce beau monde réuni, donc, après ces trois jours de rencontre, de débat, et d’ateliers à la Villa Méditérannée.

Du journalisme, aux femmes journalistes, aux femmes… Du pouvoir à l’intimité, tels étaient l’orientation et le ton voulus pour cette émission dense, entrecoupée de lectures de blogueuses méditerranéennes des Nouvelles Antigones et de chroniques assurées par Camille et Louise de notre LaboMed. Par ici pour une petit état des lieux de la presse féminine française et maghrébine, par là pour une humeur autour du « Etre une femme à Marseille ».

 


Simon Morin

Emissions radio du LaboMed

Related Posts

Portrait d’un kamikaze peu ordinaire

17/01/2006

Portrait d’un kamikaze peu ordinaireL’enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 se poursuit, impitoyable, à Guantanamo et ailleurs. Ce qui a pu se passer dans l’esprit de cette vingtaine d’obscurs kamikazes, dont les portraits, quatre années après leur mort, ressemblent encore à des portraits-robots, grossiers et éphémères, n’intéresse que les romanciers. Le dernier roman de Salim Bachi, Tuez-les tous, est une puissante plongée dans la conscience, à la fois confuse et lucide d’un kamikaze imaginaire et pourtant si réel, Seif El Islam.

«Orient» et «Occident»: le poison des représentations

03/11/2004

«Orient» et «Occident»: le poison des représentationsL’Europe, au cours des siècles, a porté sur l’islam des regards contradictoires. De la littérature des Croisades aux voyageurs du XIXème siècle, des images de la prison d’Abou Ghraïb à la perception médiatique des musulmans en Europe, les exemples foisonnent pour démontrer combien les représentations procèdent d’une vision de l’autre déformée, biaisée, voire carrément raciste. Lors du Colloque «La paix en temps de guerre», qui s’est tenu à Senigallia (Italie) les 29 et 30 octobre 2004, l’Association culturelle Babelmed a apporté sa contribution dont nous livrons ici la version intégrale.

Université/hospitalité : fragments d’errances et d’espoirs

14/05/2017

1-cederna-110L’université s’ouvre aujourd’hui à nous dans une nouvelle lumière, une nouvelle humanité. Ce mot parfois si vide peut aujourd’hui rimer avec hospitalité, et finalement je vais y aller avec un sentiment de liberté. Ils sont 100 réfugiés arrivés de la « jungle » de Calais à Lille, accueillis grâce à l’enthousiasme et à l’effort de bénévoles…