Charte pour le respect des droits et la dignité des occupants de terrain

carta 545

Cette Charte sera adressée à l’ensemble des acteurs publics ou privés intervenant dans ce cadre, leur rappelant que les droits des occupants doivent être respectés en toutes circonstances. Elle sera également affichée sur les terrains pour les informer de leurs droits.

Le droit à un logement convenable, à l’éducation, à la nondiscrimination, à un procès équitable sont autant de principes fondamentaux qui encadrent, en théorie, l’action de ces acteurs. En pratique, ces droits sont rarement respectés et les procédures se déroulent trop souvent au mépris des règles nationales, européennes et internationales qui les régissent.

Les conséquences négatives sont légions: déscolarisation des enfants, rupture du suivi de santé, traumatismes, augmentation du nombre de personnes en errance, aggravation de la pauvreté. Les organisations rappellent que les pouvoirs publics sont tenus de les respecter en améliorant les conditions de vie des personnes plutôt qu’en les aggravant. Il est urgent de protéger les droits les plus élémentaires et, en priorité celui de ne pas être expulsé sans être relogé.

http://www.romeurope.org/IMG/pdf/charte-a3_francais.pdf

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

Révolution Tunisienne 14 janvier 2011

20/05/2011

Révolution Tunisienne 14 janvier 2011Le collectif de photographes “DEGAGE” présente à l’Institut du monde arabe “Révolution Tunisienne 14 janvier 2011”, une exposition de 40 photographies inédites, une sélection du travail de 12 photographes tunisiens sur la révolution de janvier 2011. Paris, IMA du 19 au 29 mai.

Exil(s)

04/02/2005

Exil(s)Mercredi 9 Février 2005, salle Mouggar, Alger Jeudi 10 Février 2005, Centre Culturel Français d'Oran. La pièce "Femmes en quête de Terres" écrite et interprétée par Nadia Kaci, mise en scène par Nicolas Deletoile, sera présentée en avant-première en Algérie. "J’ai voulu parler", explique l'auteure, "du désir de se construire, de se réaliser. Du poids de la culpabilité. S’être éloignée d’une vie souvent lourde d’angoisse dans un pays en crise. Abandonner sa famille, son peuple. Abandonner ses convictions et puis s’en recréer d’autres. Et, à propos de l’expression «la vie ne peut être que meilleure ailleurs», faire la part des choses. Grandir, en somme".

OUM, «Soul of Morocco»

11/04/2013

mk110_apr2013Une étoile est née au ciel du Maghreb! Cela faisait des années que nous attendions une grande artiste féminine en provenance de l’Algérie, de la Tunisie, ou du Maroc, et c’est du Maroc que nous arrive un vrai diamant, tout neuf et tout brillant, à mille facettes aux reflets inattendus - et non une simple rose des sables!