Fuori Campo (hors champ): un documentaire pour défaire les stéréotypes anti-tsiganes

//Trailer

En Italie, la perception des Roms renvoie presque systématiquement à une condition de précarité et d’émargination sociale. Les estimations - non officielles - parlent d’environ 200.000 résidents dans le pays, dont 40.000 vivent dans des conditions de logement désastreuses: baraque, container, centre « d’accueil », édifices vétustes.

On déduit donc de ces données que, contrairement au jugement commun, la majeure partie des Roms ne vit pas dans des campements de fortune mais dans des habitations en dur, avec des problèmes de vie quotidienne, somme toute assez semblables à ceux que rencontrent de nombreux citoyens italiens.

Le film de Panariello « Fuori campo » (1) pioche précisément dans ces histoires en sortant du sempiternel regard pétri de stéréotypes sur les Roms, et en plaçant la caméra hors du champ visuel des « campi nomadi » (camps nomades), comme on les appelle en Italie.

En suivant le quotidien de Sead, Kjanija, Leonardo et Luigi à Cosenza, Florence, Bolzano et Rovigo, le réalisateur révèle un pan important de l’Italie contemporaine, tout en nous proposant le point de vue insolite et généralement peu connu  d’une minorité victime, depuis des générations, de fortes stigmatisations et d’attaques racistes de plus en plus fréquentes.

 

fuori campo 200Produit par Figli del Bronx en collaboration avec les associations OsservAzione et Compare/Mammut - engagées depuis des années pour le respect des droits des Roms et des Sintis en Italie -, le film est actuellement projeté dans plusieurs villes italiennes.

(1) A noter la polysémie en italien de « campo » qui signifie aussi bien champ que camp, « fuori campo » signifie à la fois « hors champ » et « hors camp ».

 


 

logo OSFPour plus d’informations, ou l’organisation de projection(s):

fuoricampo@osservazione.org

 

 

 

 

 

 

 

  

Related Posts

Prix RAI-CMCA. Le talent et la diversité primés à Civitavecchia

07/12/2006

Prix RAI-CMCA. Le talent et la diversité primés à CivitavecchiaLa 11ème édition du «Prix», comme aiment l’appeler pour faire plus vite les organisateurs du «Prix International du Documentaire et du Reportage méditerranéen», s’est clôturée sur un palmarès très encourageant. Les films primés permettent en effet de saisir, dans toute leur complexité, les réalités souvent ensevelies, voire ignorées, des Méditerranéens.

MAAM, Musée de l’Autre et de l’Ailleurs de Metropoliz

19/01/2017

MAAM-110La visite (samedi ou mardi) de ce squat/musée étendu sur une aire de 20 000 m2 vaut le détour. L’art pulse dans ce lieu d’inventivité citoyenne inédit où quelques 500 artistes ont laissé leurs empreintes.

Vie et création: une étreinte parfois mortelle

04/06/2008

Vie et création: une étreinte parfois mortelleLa génération des jeunes créatrices italiennes se meut sur un terrain précaire et indéfini, loin de tout code politique. Leur recherche esthétique devient alors un processus subjectif qui se nourrit de leurs propres expériences et relations. Histoires de singuliers destins.