Radio M, première radio libre d’Algérie?

radioM3 300Tandis que le champ de l’audiovisuel algérien commence à s’ouvrir péniblement, celui des radios restera bloqué jusqu’en 2015. Cela n’a pas empêché Radio M de prendre plusieurs longueurs d’avance pour devenir une des premières radios libres du pays. Tâche facilitée par la subvention que le programme Ebticar lui a octroyé. Entretien avec Nejma Rondeleux, journaliste de l’équipe de Radio M.

 

Comment se présente le paysage médiatique algérien, un an après l’adoption de la loi visant son ouverture?

En dépit de la loi sur l'ouverture du champ de l'audiovisuel adoptée en 2013, le paysage médiatique algérien peine à s'ouvrir. Les conditions pour lancer une chaîne de télévision privée en Algérie restent très restrictives ce qui dissuade beaucoup de candidats potentiels. Par ailleurs, les radios ont été exclues du processus d'ouverture qui a été reporté en 2015 ce qui fait qu'à l'heure actuelle, il n'existe aucune radio privée FM. Malgré tout, l'arrivée de nouvelles chaînes de télévisées privées pour la plupart créées par des médias papiers tels que Echourouk ou Ennahar ont bousculé le paysage médiatique et contribué à une nouvelle impulsion. L'arrivée de la 3G fin 2013 a aussi bousculé les lignes avec l'instantané des vidéos et du partage d'information. Plusieurs initiatives de webradio existent mais elles demeurent au stade amateur et ne sont pas spécialisées dans l'actualité.

Voir notre article sur les webradios en Algérie : «  En Algérie, les webradios surfent malgré une bande passante poussive» (http://maghrebemergent.info/high-tech/internet/en-algerie-les-webradios-surfent-malgre-une-bande-passante-poussive.html)

 

Où en êtes-vous du projet, quelles sont les prochaines étapes?

Radio M fonctionne depuis déjà une année. La radio accessible depuis le site maghrebemergent.info émet de la musique en continue. Nous avons aussi deux émissions hebdomadaires : l'Invité du direct le mercredi (http://maghrebemergent.info/les-invites-du-direct-de-radio-m.html) où nous invitons une personnalité à décrypter l'actualité économique et politique, le café presse politique (http://maghrebemergent.info/radio-m/podcasts-cafe-presse-presidentielle.html) le jeudi au cours duquel des journalistes algériens commentent l'actualité de la semaine ainsi que la météo présentée quotidiennement en arabe et en français. Après chaque émission, nous mettons en ligne sur notre site maghrebemergent.info, le podcast, la vidéo ainsi qu'un article synthétique.

Radio M compte aujourd'hui 2500 sessions uniques par jour et en moyenne 4000 vues par jour sur les vidéos des émissions de plateau.Les prochaines étapes vont être l'aménagement d'un studio radio filmé et le lancement du site Radio M.

 

Par qui est actuellement constituée l'équipe de Radio M?

L'équipe Radio M se compose de six personnes: Soumiya Ferkaly, chargée des enregistrements et du montage sonore des émissions ainsi que de la présentation de la météo, d'un photogragraphe-caméraman, chargé des "images" des émissions, de deux journalistes de Maghreb Emergent, d'une responsable finances et d'une responsable commerciale. 

 
Nathalie Galesne
15/12/2014
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Related Posts

La société algérienne est-elle aussi conservatrice aujourd'hui qu'avant Bouteflika?

17/03/2016

rm 110La société algérienne est-elle plus conservatrice après 15 ans de pouvoir du président Abdelaziz Bouteflika ? Telle est la question qui a animé les débats du Café presse politique (CPP) du jeudi 10 mars animé par Souhila Benali, avec, en seconde partie, un débat sur la religion à travers une analyse du projet islamiste de Hamadache et de l'actualité autour de l'écrivain Kamel Daoud. (Ebticar/Radio M)

Internet en Algérie: en attenant le boom, le retard

05/05/2008

Internet en Algérie: en attenant le boom,  le retardL’Internet algérien n’a pas connu la même heureuse explosion que le secteur de la téléphonie mobile, où le nombre d’abonnés est passé de 54 mille en 2000 à 27 millions en 2007.

L'Algérie: resister par le livre

17/02/2007

L'Algérie: resister par le livreLe Maghreb des Livres, qui s'est déroulé à Paris les 10 et 11 février 2007, a permis de rencontrer quelque 140 auteurs. Avec quelque 40 écrivains et éditeurs venus d'Algérie, invitée spéciale, cette 13° édition a mis en relief l'extraordinaire bouillonnement littéraire que vit ce pays aujourd'hui, avec l'émergence d'une nouvelle génération d'écrivains et d'éditeurs pour qui le livre est aussi un mode d'expression politique.