Les Rencontres de Strasbourg-Méditerranée. Lecture musicale

alger lecri 300Lecture musicale

Samir Toumi

Alger, le cri

Récit, Barzakh 2013

Samedi 29 novembre 2014 à 20h

au Syndicat Potentiel

13 rue des couples, Strasbourg 

PAF : 3 euros 

Salah Oudahar : voix

Christian Ott : guitare

Cette lecture ouvre le cycle de rencontres « Mémoires et imaginaires des villes » proposées dans la perspective de la 9e édition du Festival Strasbourg-Méditerranée qui aura lieu du 21.11 au 05.12 2015 sur le thème «Rêver la Ville» 

«Cette ville m’assaille, elle monte et elle descend. Chaotique, elle m’épuise, ses pulsations désordonnées sont les miennes, miroir de mon incohérence, de mon chaos. Alger, ville éclatée. Alger, ville éclatante au soleil, empoissée dans la grisaille. Violente, on dit cette ville violente, je pense être violent, comme ma ville.»   S. T. 

Alger, le cri est le récit d’une quête : quête de soi, quête des origines. Car au gré de cette confidence, le lecteur assiste à la métamorphose du « je », à sa lente mue. Aux tourments du « moi », répondent en écho ceux d’une ville, d’un pays, et au delà, d’une région entière. 

 
 
 
 
 
 
 

Related Posts

Kheireddine M’kachiche: du jazz oriental

15/10/2010

Kheireddine M’kachiche: du jazz orientalMusicien de la fusion par excellence, Kheireddine M’kachiche a jonglé avec tous les registres musicaux auxquels il lui a été donné d’accéder : de la musique classique au répertoire traditionnel algérien, du Jazz au rock...

A propos de l’an Kabyle

31/03/2004

A propos de l’an KabyleDurant trois jours donc, le théâtre de banlieue parisienne a accueilli la chaleur méditerranéenne. Expositions, concerts, projections et lectures évoquant tous les aspects d’une culture en sursis ont fait sourire, rire, chanter et monter aux yeux les larmes de l’émoi.

Malek Bensmaïl, réalisateur

09/12/2009

Malek Bensmaïl,  réalisateurA l’occasion de la projection de son film, La chine est encore loin, sélectionné dans la catégorie Mémoire de la 14ème édition du Prix CMCA, nous publions l’entretien de Malek Bensmaïl sur la situation du documentaire en Algérie.